ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

UN PEU DE POÉSIE (XI/XV)

24/01/2022|Dounia Mansour Abdelnour

Aurore fluviale

 

La pirogue navigue sur le fleuve endormi

À la sixième heure de l’aurore des Tropiques

Une symphonie de chants et de gazouillis

Enveloppe les rives d’un fleuve d’Afrique

 

Les babils des oiseaux, les hurlements des bêtes

D’étranges mélodies aux accents sauvages

Chantent un nouveau jour, l’heure est à la fête

La savane accueille la barque à son passage 

 

Un orchestre matinal rythme les réveils

D’indolents crocodiles glissant vers la rive

Et des hippopotames en quête de soleil

Chutent lourdement dans l’eau sous l’œil des grives 

 

Des singes funambules à la robe rouge et noire

A la queue leu leu font mille gamineries

Juchés sur un tronc d’arbre, ils viennent à l’abreuvoir

Voltigeurs acrobates aux regards ahuris 

 

C’est l’éveil matinal en sons et lumières 

Du fleuve de la Gambie aux méandres encaissés

Glissant à son gré en de boucles légères

Parmi les rôniers et les fourrés tassés

 

L’Afrique a ses couleurs, sa lumière, ses odeurs

La forêt tropicale s’agite fébrilement

Les ibis, les ombrettes et les martins-pêcheurs

Courtisent les tortues l’espace d’un moment 

 

Et les palétuviers aux racines aériennes

Côtoient les bois de rose et même les acajous

Dans la dense forêt de rideaux sans persiennes

Se cachent les chimpanzés derrière les bambous 

 

La felouque s’avance, glissant sur les eaux douces

Dans l’éden sauvage noyé dans la verdure

Le paradis est là, sous le ciel, dans la  brousse

Et l’on souhaiterait partir dans la nature.

 

Extraits : Fugues intemporelles

 

 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo