ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

" The Secret " : l’univers libérateur de Rosemary Chamoun

03/08/2023

The Secret. Le titre de l’exposition nous fascine d’emblée, nous intrigue, nous incite à pousser bien grand la porte de la galerie Janine Rubeiz pour en savoir davantage. L’artiste Rosemary Chamoun y expose ses œuvres du 26 juillet au 11 août.

 

Une fois à l’intérieur, on se laisse charmer par les œuvres de Rosemary Chamoun, architecte de formation ayant déjà collaboré à plusieurs projets artistiques au Moyen-Orient, en Amérique latine. Forte de cette expérience internationale, elle prévoit de participer à un autre événement artistique majeur à New York.

Cette jeune artiste nous parle avec ferveur de son art et nous embarque à travers ses toiles dans une quête existentielle. Pour elle, peindre est un processus créatif libératoire, un lâcher-prise total. Chamoun s’enivre de musique, projette sur sa toile son ivresse et sa passion, et retrouve ainsi son innocence première pour gagner en liberté et en spontanéité. Tous les sens sont alors mis en éveil, avec son instinct pour seul guide. L’artiste entre dans un état de transe pour retrouver la fluidité du geste, le flux d’énergie vibratoire ainsi que l’élan propice à l’inspiration et à la création.

 

Dans son univers abstrait favorable à la contemplation, l’artiste nous convie à sonder les profondeurs de notre être, à explorer le monde tangible pour découvrir une autre réalité, spirituelle et immatérielle. Elle oppose ainsi l’opacité de la matière, accentuée par l’épaisseur des aplats du premier plan, à la douceur nimbée de lumière symbolisant la dimension spirituelle, déclinée à l’arrière-plan en touches fines et transparente, couleur pastel, rose, jaune pâle et vert tendre.

 

L’artiste nous invite ainsi à faire l’expérience d’un univers parallèle qui va au-delà des apparences, au-delà de l’abstraction des lignes et des formes; un univers qui s’inscrit dans les méandres de l’inconscient, dans un flou délibéré, afin que s’échappe enfin le souffle de l’esprit, à l’instar des faisceaux lumineux qui semblent traverser sa toile. L’œuvre joue ainsi le rôle de révélateur pour dévoiler l’essence des choses; un langage tout en intériorité qui permet à l’artiste de découvrir ses sentiments enfouis, ses pensées non formulées, laissant le soin au spectateur d’écrire sa propre histoire.

 

Rosemary Chamoun nous incite en ce sens à avancer à tâtons dans les ténèbres, comme dans la cave de Platon, dans une quête de vérité et de sens, à nous armer de clairvoyance pour déchirer le voile des faux-semblants et des apparences trompeuses. En somme, dévoiler les secrets enfouis et trésors cachés au plus profond de notre être, en explorer tous les mystères pour nous reconnecter enfin à la lumière dans un besoin de transcendance.

 

Finalement, l’œuvre artistique, selon l’artiste, doit surprendre et inciter le spectateur à aller à sa propre rencontre, à retrouver sa propre vérité, à l’instar de Jason en quête de la toison d’or et, grâce à ce parcours initiatique, à renouer avec le meilleur de lui-même.

 

Une expérience surprenante à ne pas rater jusqu’au 11 août 2023.
 


Par Jocelyne Ghannagé
Cet article a été originalement publié sur le site Ici Beyrouth

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo