ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Résonnances lyriques de haut vol au Festival International de Baalbeck

06/07/2023|Elga Trad

Une magnifique programmation pour cette édition 2023 qui remet Le Festival International de Baalbeck en avant sur la scène culturelle internationale après quelques années de turbulences économiques, sécuritaires et sociales qui ont secoué le pays et paralysé la vie culturelle et artistique. 

Avec sa mission première de mettre en avant l’art et la culture sur la scène libanaise afin de toucher un maximum de citoyens et d’attirer un grand nombre d’expatriés et de touristes, le FIB a frappé fort pour cette saison en sélectionnant des spectacles et des évènements éclectiques locaux et étrangers.

 

L’ouverture a eu lieu samedi 1er juillet 2023, avec un mémorable ballet italien de Roberto Bolle and Friends. Le danseur et sa troupe qui se sont produit dans des lieux prestigieux en Italie tel qu’aux arènes de Vérone, au Colisée, sur la place Saint-Marc… ont subjugué le public avec des tandems superbement synchronisés, avec des dialogues instaurés entre leurs mouvements et la planète Terre ou encore lors du dernier tableau dont la chorégraphie a été signée par Bolle et interprétant lui-même le rôle d’Atlas, le colosse grec condamné à porter la terre sur ses épaules. 

Le lendemain, c’est l’ensemble Al- Kindi avec Sheikh Hamed Daoud, l’un des meilleurs ensembles de musique soufie et une référence dans l’art lyrique religieux qui a subjugué les festivaliers. Ils étaient accompagnés de 3 derviches tourneurs de la mosquée des Omeyyades de Damas. Une soirée mystique et religieuse envoutante placée sous le signe de la célébration des 40 ans de la troupe et rendant également hommage à Julien Weiss, fondateur de l’ensemble, décédé en 2015. La présence de Khadija El Affrit, au quanoun, remplaçant Julien Weiss a attiré les regards avec la volonté du groupe de sortir des champs traditionnels et offrir une image modernisée et inédite en recevant une femme en son sein. 

Un weekend festif qui a ravi les quelques 2200 personnes (par soirée) venues applaudir les artistes et surtout heureuses de renouer avec la musique et l’art dans une ambiance harmonieuse teintée de joie et de bonheur. Les sens étaient en émoi tant par le choix des concerts que par la beauté du site et par la magie de l’éclairage qui tirait sur le bleu indigo, le fushia et l’orange magnifiquement orchestrés sur les marches et les murs du temple de Bacchus. Un moment de pur bonheur et allégorique. 

S’ensuit le 7 juillet, Nacho Arimany Roots in our Hands From Spain and Lebanon accompagné de la talentueuse chanteuse Fabienne Daher et du chœur de l’USJ sous la direction de Yasmina Sabbah. Comme le titre l’indique, une soirée qui promet d’être magique avec une fusion musicale libano-espagnole entre chanteurs et musiciens libanais et espagnols avec la présence de deux danseurs, l'un de dabké et l’autre de flamenco.

 

Le 14 juillet, place à la vedette libanaise de grande renommée tant attendue par ses nombreux fans, Melhem Zein accompagné de ses musiciens.

 

La clôture se fera le 16 juillet, avec la sublime Imany accompagnée sur scène par 8 violoncelles et qui va interpréter avec sa voix chaude des tubes pop intemporels magnifiquement revisités dont Wonderful life, I’m believer, Like a player…  

 

 

Consultez le programme du festival en cliquant ici

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo