ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Rencontre avec S.E. Merete Juhl

20/11/2019

C'est la première fois que l'ambassade du Danemark organise un concert de musique classique. Comment est née l'idée d'organiser un tel concert ?

Oui, c’est la première fois que l’ambassade du Danemark à Beyrouth organise un concert de musique classique. Au Liban, peu de gens connaissent la musique classique danoise et, en promouvant et en collaborant avec le Conservatoire libanais national supérieur de musique, nous espérons que l'intérêt des gens pour cette musique classique dans son ensemble grandira.

Les ambassades danoises du monde entier organisent de nombreux concerts, et nous avons trouvé que c'était une excellente idée de faire la même chose ici, à Beyrouth. Nous avons également constaté la nécessité de collaborer avec le Conservatoire libanais national supérieur de musique pour participer à la promotion des musiciens danois et libanais.

 

En ce qui concerne le programme, comment s'est faite la sélection ?

Le chef d'orchestre danois Peter Etterup Larsen a confectionné le programme du concert. Il est un expert de la musique de Carl Nielsen, et prépare également un concert similaire au Caire. Carl Nielsen est le compositeur classique le plus célèbre du Danemark, particulièrement grâce à ses six symphonies, dont certaines seront interprétées lors du concert du 29 novembre.

  

Quelle est la politique culturelle de l'ambassade du Danemark au Liban ?

La culture est le troisième pilier de notre politique étrangère. 

Au niveau de l’ambassade, la politique culturelle est une priorité et est devenue le cœur de notre travail.

Les échanges culturels sont un moyen de présenter les éléments culturels de chaque pays, de manière inclusive, et de créer des communautés de partage et des amitiés entre les populations. Ils peuvent également se présenter comme un prolongement de la politique d’un Etat par le moyen de sa diplomatie culturelle.

  

La musique classique occupe-t-elle une place importante dans la société danoise ?

La musique est une partie importante de la vie de la plupart des danois. L'une des traditions soigneusement observées au Danemark consiste à inclure la musique classique lors de célébrations, y compris celles destinées à la famille, telles que les mariages, les anniversaires et les commémorations.

Nous avons également le ‘Koncerthuset’ (salle symphonique de Copenhague) ainsi que le Copenhague Opera Festival qui offre un nouvel espace d’expression à cet art en l’invitant dans les rues, les canaux, les églises, les halls et les maisons de Copenhague.

Le Danemark compte cinq académies qui enseignent la musique classique et rythmique. Elles sont situées à Copenhague, Århus, Aalborg, Odense et Esbjerg -l’Académie royale de musique du Danemark à Copenhague étant la plus grande et la plus ancienne d’entre elles, fondée en 1867. Nous pouvons également citer le Conservatoire de musique rythmique, qui enseigne uniquement le jazz, le rock et autres genres de musiques non classique. 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo