ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Rencontre avec David Gutiérrez

04/10/2019

Comment est née l'idée d'une collaboration entre le festival Al-Bustan et vous-même ?

Le Festival Al-Bustan est un festival très connu et prestigieux. Il est membre de l'association européenne des festivals.

Mon manager a essayé de placer le flamenco dans ce festival au cours des douze dernières années, mais sa programmation impressionnante n’offrait pas encore de créneau pour le flamenco. 

Parfois, cela peut prendre dix à douze ans pour être programmé dans un festival. Une récente réunion entre mon manager et le vice-président directeur du festival a permis que cela se produise.

Il y a beaucoup de « destinée » entre les artistes et les festivals. Par conséquent, pour nous, être ici est un rêve devenu réalité. Nous voulons tout donner sur scène. De plus, nous souhaitons pouvoir revenir pendant le festival en février ou mars.


Quelles ont été vos inspirations pour monter la chorégraphie de ce spectacle de flamenco ?

Dans mon émission "Flamenco Reborn", je souhaite raconter ma propre vie au public. C'est la vie d'un jeune prodige du flamenco, qui a connu le succès très tôt, mais qui a également souffert de répugnance, de lésions importantes et de trahison. J'ai essayé d'intégrer tous ces aspects dans le spectacle.

 

Adaptez-vous votre chorégraphie aux pays où vous les présentez ? 

Dans notre tour actuel 2019/2020, vous pourrez voir le même spectacle en Espagne, aux États-Unis, en Lettonie, en Chine et au Liban.

Le Festival international Al-Bustan nous a programmés pour célébrer la fête nationale espagnole. L'ambassadeur d'Espagne sera à la représentation. Par conséquent, je suis sûr que ce sera un projet très spécial. Tout le monde à Beyrouth et au Liban doit venir voir le spectacle parce que les artistes ont besoin de l’interaction avec le public. Ne le manquez pas!


Quel rôle la danse joue-t-elle dans le dialogue entre les cultures ?

En tant que danseurs, nous jouons un rôle important dans la société. Nous donnons l'exemple à de nombreuses personnes et nous devons être en mesure de faire face à cela. La danse est un monde merveilleux. Grâce à la danse, vous pouvez découvrir la vie sous un angle différent. C'est un langage corporel qui nous donne la possibilité de communiquer nos émotions au public et en même temps d’unir toutes les cultures.

 

A 25 ans, votre carrière est déjà réussie. Envisagez-vous d'ouvrir une école de danse un jour ? Avez-vous d'autres nouveaux projets pour l'avenir ?

Mon projet pour le futur est de continuer à travailler au BARCELONA FLAMENCO BALLET, mais pas seulement en tant que chorégraphe. Je rêve de devenir le directeur créatif et administratif d'une entreprise.

 

Au plaisir de se produire à Beyrouth!

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo