ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Ouvrages rangés, à déranger : Le choix de Michèle Gharios

09/03/2024

Quel ouvrage avez-vous voulu dé-ranger ? Et où se trouvait-il ?
J’ai tout simplement pris ce livre d’une étagère de la bibliothèque de ma maison. Je pensais ne l’avoir pas lu, mais au fur et à mesure que j’avançais dans l’histoire, le souvenir de l’avoir lu est revenu. En fait mon impression et mon ressenti prenaient sens dans le titre.


Quel est l’histoire de ce livre ?
C’est l’histoire d’un homme en quête de son passé dans les rues de Paris. L’errance commence dès les premières lignes, la perte de repères, la confusion, les bruits, le passé, les parents…


Quels sont vos sentiments personnels par rapport à ce livre ?
Lire Modiano c’est se perdre dans le dédale des lignes, des quartiers, des personnages, c’est aussi une façon de se chercher soi-même, dans une quête infinie d’une identité diluée par le temps qui passe, par notre perception du monde, des connaissances, des rencontres…  L’errance se métamorphose en jeu dont la règle consisterait à rassembler les points pour résoudre une énigme, mais la résoudre ne mène pas réellement au dénouement, on ne gagne pas au jeu qui est un éternel recommencement, l’image mise en lumière ne révèle pas de réponse noir sur blanc, mais elle devient une philosophie pour aborder l’existence.
Je suis heureuse d’avoir re-lu ce livre en même temps que je suis déçue de ne m’en être pas souvenu.


Un dernier mot
Si je devais errer dans les rues de Beyrouth pour me retrouver j’aurais du mal à nommer les rues, j’aurais du mal à me déplacer en l’absence de trottoirs, de passages cloutés… écrire l’errance à Paris me semble plus simple !
 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo