ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Open Call #1 for Lebanese Artists

10/12/2020

Pourquoi avoir lancé cette initiative ?

Les derniers événements au Liban ont choqué le monde entier. Les artistes et certaines galeries se sont retrouvés isolés. Alors que BEIRUT ART FAIR était un formidable outil de promotion en faveur de la création locale et régionale, son annulation en 2020 a été un désastre, qui a provoqué des déceptions, tant au Liban qu’à l’étranger. Nous nous sommes dit que nous ne pouvions en rester là. Dans ce contexte, tout le monde a besoin d’aide et il nous a fallu choisir, trouver un contenu et une plateforme compatibles avec la crise économique, politique et sanitaire. En complément d’autres initiatives artistiques salutaires, nous avons privilégié la scène émergente car nous en avons une longue expérience. 

Longtemps, j’ai organisé au Liban le salon JABAL (Jeunes Artistes des Beaux-Arts du Liban) - 12 éditions, 1998 à 2005, puis 2013 à 2016 – à travers toutes les régions du pays. Cette initiative a permis à de nombreux jeunes artistes d’exposer leur travail, de se faire reconnaitre et souvent, de monter sur la scène artistique pour s’y installer avec succès…

Le but de cet « Open Call #1 for Lebanese Artists» est de permettre à la scène émergente de se faire connaitre, via le on-line, très efficace en ce moment, et d’éventuellement vendre leurs œuvres, grâce aux réseaux de BEIRUT ART FAIR. Nous plaçons notre savoir-faire au service des jeunes talents auxquels notre expérience nous dit de croire.

 

Comment avez-vous sélectionné les artistes ?

Nous avons lancé sur nos pages Instagram et Facebook : « Open Call for Lebanese Artists, BEIRUT ART FAIR wants to support you » durant 5 jours. Nous avons très vite reçu 196 candidatures ! Nous avons répondu à chacune par un message personnel. Nous avons ensuite établi une pré-sélection (44 artistes) en fonction des propos des artistes, des techniques utilisées, et des parcours, tous média confondus. Puis une sélection de 7 d’entre eux ; Basile Ghosn (@bas_le), Zeinab Khalifeh (@zeinab.khalifeh89), Michelle Maluf (@handwoventapestries), Tony Mhanna (@tonymhanna), Salah Missi (@salahmissi), Camila Salame (@camilasalame.artist), Léa Skayem (@leahskayem).

 

Notre sélection est visible en cliquant ici

 

Choisir, c’est renoncer à certains pour cette première édition. Mais ainsi, nous avons de beaux talents pour la suite !

L’opération consiste en l’exposition de sept artistes, durant une semaine, selon le concept, « Un artiste/Un jour/Une œuvre », petit clin d’œil à la première édition de BEIRUT ART FAIR en 2010, qui avait demandé à chaque galerie de n’exposer qu’une seule œuvre !

Chaque jour, nous avons publié une œuvre, donnant des informations sur l’artiste, son propos et le prix de vente du travail présenté. Nous créons aussi des « stories » afin de toucher plus de visiteurs ! Les internautes nous contactent par messages privés sur les réseaux ou par email pour nous demander plus d’informations sur les créations.

Le 8 ème jour, nous allons envoyer une newsletter à tout notre fichier BEIRUT ART FAIR (collectionneurs, amateurs, directeurs de musées, amis des musées, fondations, institutions, média, galeries libanaises et internationales, auteurs du marché de l’art, etc) pour qu’ils soutiennent cette scène, en en parlant autour d’eux et qu’éventuellement, ils acquièrent une ou plusieurs œuvres.

Aujourd’hui déjà, nous avons des galeries européennes intéressées par certains d’entre eux, ainsi que des résidences et des collectifs à organiser.

Plus tard, lorsque cela sera possible, BEIRUT ART FAIR organisera une grande « rétrospective » : la somme de ces différents « Open-Call ».

J’ai été personnellement très touchée de constater la bienveillance de la presse libanaise et internationale, qui relaie ces informations et publie des articles encourageant cette jeune scène talentueuse qui a tant besoin de soutien. Le Liban n’est pas abandonné ! 

 

En pratique, comment suivre et/ou participer à ce «  Open call » ?

En nous suivant sur nos comptes facebook & Instagram, très visités (@beirutartfair) 

 

Y a-t-il eu un thème récurrent à toutes les œuvres que vous avez reçues ?

Ce qui nous intéresse, ce que nous sélectionnons, c’est l’existence d’un propos, d’une vision, d’un projet. Nous sommes en recherche de talents prometteurs et c’est rassurant d’observer qu’il y en a, beaucoup : la plupart des candidats nous ont envoyé de beaux portfolios, bien documentés, un vrai bonheur ! Ces jeunes artistes nous ouvrent les yeux, ils nous font réfléchir sur notre condition. Nous reconstruirons ensemble un plus beau monde que celui qui nous a été confisqué.

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo