ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

L'UNESCO et l'Italie réhabilitent la gare emblématique de Beyrouth

27/07/2023

Beyrouth, le 24 juillet 2023. Dans le cadre de l'initiative phare LiBeirut de l'UNESCO, l'UNESCO et l'Italie ont signé aujourd'hui un accord pour financer la restauration et la réhabilitation des actifs du patrimoine industriel de la gare de Beyrouth Mar Mikhael, en mobilisant 2 000 000 €. Datant de 1894 et abandonnée pendant la guerre civile, la gare de Mar Mikhael a été touchée par les explosions du port le 4 août 2020.

 

L'annonce a été faite lors d'une cérémonie de signature organisée par l'UNESCO, l'Ambassade d'Italie à Beyrouth et l'AICS, à la gare de Mar Mikhael, en présence de Sarkis Khoury, Directeur général des Antiquités, représentant S.E. le Ministre de la Culture, le Juge Mohammad Wissam Mourtada, Ziad Nasr, Directeur de l'Autorité des chemins de fer et des transports publics, représentant S.E. le Ministre des Transports, Ali Hamie, et Taina Christiansen, Cheffe du Programme National d'ONU-Habitat au Liban.

 

Ce projet fait partie d'une intervention globale financée par l'Italie pour préserver le patrimoine industriel de l'ancienne gare de Mar Mikhael et ouvrir l'espace au public. La première composante de cette intervention financée par l'Italie sera mise en œuvre par UN HABITAT et vise à créer un espace public vert dans le quartier de la gare pour les habitants de Beyrouth. Avec la deuxième composante, la subvention italienne permettra à l'UNESCO de préserver la fonction initiale du site ainsi que sa valeur culturelle et son authenticité, tout en créant une plateforme de connexion sociale, d'expérience culturelle et de créativité artistique. Cette initiative devrait favoriser les liens sociaux et culturels en offrant aux artistes un espace ouvert où ils pourront travailler et commercialiser leurs produits. L'initiative est réalisée en étroite collaboration avec le Ministère de la Culture et en accord avec l'autorité des chemins de fer et des transports publics du Ministère des Travaux Publics et des Transports.

 

« Avec ce projet, l'Italie renforce son engagement dans le domaine de la préservation du patrimoine urbain », a souligné l'ambassadrice d'Italie au Liban, S.E. Nicoletta Bombardiere. « Après la restauration du Musée Sursock, la requalification de la gare de Mar Mikhail est un autre pas vers la guérison du tissu socio-économique et culturel de Beyrouth, endommagé par l'explosion du port. La protection et la promotion du patrimoine culturel peuvent être un moteur du développement durable, tout en renforçant l'identité de la nation. C'est pourquoi notre partenariat avec le Liban est un continuum, qui comprend d'autres projets importants tels que le Musée National de Beyrouth et le Temple de Jupiter à Baalbek. Le partenariat avec l'UNESCO joue un rôle important dans cette stratégie ».

 

« Avec l'initiative LiBeirut, l'UNESCO place le patrimoine au cœur des efforts internationaux. Dans le domaine de la sauvegarde du patrimoine culturel, l'UNESCO est fière de ce partenariat stratégique avec l'Italie, qui est le principal donateur de la composante patrimoine de LiBeirut. Cette initiative témoigne de notre engagement commun à améliorer la qualité de vie de Beyrouth et à contribuer stratégiquement à sa renaissance. En tant qu'espace ouvert au public, le projet favorisera la participation sociale et culturelle de tous, en portant une attention particulière pour les plus vulnérables en cette période de graves difficultés socio-économiques dans le pays », a déclaré la Directrice du Bureau régional multisectoriel de l'UNESCO à Beyrouth, Costanza Farina.

 

Alessandra Piermattei, Directrice de l'Agence italienne pour la coopération au développement (AICS) à Beyrouth, a souligné que « la coopération italienne soutient la réhabilitation de 10 000 m2 de la gare de Mar Mikhael par le biais de deux projets distincts mais interconnectés, mis en œuvre par deux agences des Nations unies, l'UNESCO et UN HABITAT. La signature de l'accord avec l'UNESCO pour restaurer les vestiges du patrimoine industriel de la zone et le projet de l'ONU HABITAT sur les espaces verts publics se complètent. L'initiative permettra d'améliorer la vie et le bien-être des citoyens de Beyrouth et de réactiver le développement économique et social de la zone ».

 

S'appuyant sur l'expertise de l'UNESCO spécialisée en matière de conservation du patrimoine culturel, six bâtiments appartenant à différentes périodes historiques seront réhabilités. Les formes et les structures seront soigneusement réparées et scientifiquement restaurées selon les normes et pratiques internationales, en utilisant des matériaux et des techniques de construction qui préserveront les attributs et l'authenticité du site.

 

Les chemins de fer portent des valeurs qui en font l'un des éléments les plus importants du patrimoine industriel, tandis que les gares sont aujourd'hui réimaginées pour créer des espaces dynamiques et multifonctionnels où les gens peuvent faire plus que partir ou arriver pour un voyage. La gare de Mar Mikhael, un site unique du patrimoine industriel situé au cœur de Beyrouth, recèle un énorme potentiel en devenant un espace où les citoyens peuvent profiter d'échanges sociaux et culturels. En plus de la dégradation due à l'abandon, les biens patrimoniaux de ce lieu emblématique situé à proximité du port de Beyrouth ont été gravement endommagés par les explosions dévastatrices du 4 août 2020.

 

***

LiBeirut est une initiative phare internationale lancée depuis Beyrouth par la Directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay, au lendemain des explosions, le 27 août 2020, pour soutenir la réhabilitation des écoles, des bâtiments du patrimoine historique, des musées, des galeries et des industries créatives, tous lourdement touchés par les explosions meurtrières. Grâce à cette initiative, l'UNESCO a également achevé la réhabilitation de 280 institutions éducatives.

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo