ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Les « Paradis Perdus » de Louss

03/10/2023|Amin Zorkot

Louss, artiste qui a grandi entre les cultures vibrantes de Paris, Montréal, et Beyrouth, avec un bref séjour à Dakar, s’est créé une belle place dans la scène indé libanaise en l’espace d’une année seulement. Son père, musicien lui-même, a toujours rêvé de voir son fils suivre ses traces, l’encourageant à participer à des chorales, à apprendre le solfège, et à jouer du piano dès son plus jeune âge.

 

Il s’installe au Liban en 2010, et tombe amoureux de la musique électronique. Il plonge donc la tête première dans la vie nocturne animée de Beyrouth, où il apprend les ficelles du métier de DJ et fera danser les foules dans les clubs les plus prestigieux de la capitale. De plus, il a également fait ses preuves en tant que manager d’artistes libanais, démontrant son engagement profond envers l’industrie musicale.

 

Malgré son amour pour la musique, Louss a pris son temps pour peaufiner son style. Il envoyait régulièrement des maquettes à ses amis qui le poussaient à sortir sa propre musique, reconnaissant un immense potentiel en lui. En 2022, il a finalement franchi le pas en lançant son premier single intitulé “Mirage”.

 

Vidéoclip de “Mirage” réalisé par Jad Rahmé


“Mirage” a été accueilli avec enthousiasme par les auditeurs et a posé les bases du style musical unique de Louss. Si l’on devait catégoriser sa musique, on pourrait la qualifier d’Indie-Pop, mais Louss insiste sur le fait que sa musique est une “influence indirecte de toute la musique qu’il a écoutée dans sa vie”. Cette diversité musicale transparaît clairement dans son premier album, “Paradis Perdus”, sorti le 21 juillet 2023.

 

Cet album, qui a été écrit, enregistré, mixé et masterisé en un an, est un reflet de l’année tumultueuse qu’a vécue l’artiste. Il explore des thèmes tels que les peines d’amour romantique dans “Mirage” et la perte d’un être cher dans le poignant “Des Mots”. Louss fait de la musique pour guérir ses blessures et retrouver ses “Paradis Perdus”.

 

Pour lui, le studio est son sanctuaire, où il puise son inspiration. Il cite le groupe britannique Faithless pour décrire ce sentiment : “This is my church, this is where I heal my wounds”. Pour lui, c’est là où il se connecte le plus profondément avec sa créativité.

 

Il a une perspective unique sur sa musique. Même s’il savait qu’une chanson ne serait peut-être pas un succès commercial, il la sortirait quand même. Pour lui, la musique est avant tout une thérapie personnelle, une manière d’apaiser ses peines de cœur. Si elle touche ne serait-ce qu’une seule personne, cela représente déjà une victoire pour lui.

 

Lors de notre entretien, nous avons également abordé ses rêves de collaborations futures. Parmi ses souhaits figurent des artistes de renom tels que Kendrick Lamar, Frank Ocean et Odezenne. Si son parcours jusqu’à présent est un indicateur, il n’est pas exagéré de penser que ces rêves pourraient devenir réalité s’il continue sur cette lancée prometteuse.

 

En fin de compte, Louss incarne l’esprit d’un artiste passionné et authentique. Son parcours unique et son engagement envers sa musique font de lui une étoile montante de cette scène indépendante. Nous ne pouvons qu’espérer que l’avenir lui réserve des “Paradis” encore plus grands et lumineux.
 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo