ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Le Prix France-Liban 2023

16/12/2023

Le jury du Prix France-Liban de l'ADELF s'est réuni mardi 12 décembre 2023 afin de choisir son lauréat pour l'édition 2023. Le Prix France-Liban est attribué au roman d’Oliver Rohe « Chant Balnéaire », paru aux Éditions Allia ; une Mention spéciale a également été attribuée à l’essai de Céline Regnard « En transit » paru aux Éditions Anamosa. 

 

« Chant balnéaire » raconte un épisode de la guerre civile libanaise vécue du point de vue d’un adolescent, de père allemand et de mère libano-arménienne, alors qu’il s’est réfugié dans un bungalow de bord de mer avec sa mère et sa sœur, fuyant les combats qui font rage à Beyrouth. Dans un récit âpre et tendu, au moyen d’une langue réinventée pour être au plus près de l’événement et des mots qui le disent, Oliver Rohe compose ici un texte brutal et émouvant, exigent et radical, qui restitue le vécu de la guerre au plus près de sa vérité, de ses peurs et de ses violences. Ce roman est un livre à vif, un chant épique bouleversant. 

 

Dans son ouvrage riche d’une impressionnante documentation, Céline Regnard fait un choix original, celui de travailler sur l’entre-deux de l’expérience migratoire, des années 1880 à la première guerre mondiale et outre les migrants eux-mêmes, donne à voir une multitude d’acteurs qui gravitent autour d’eux, dans les villes-ports concernées: logeurs, passeurs, pisteurs, bateliers mais aussi médecins et policiers. Cette étape du transit constitue le premier moment de contact entre ces migrants et les populations occidentales et elle va provoquer la production de représentations de l’autre et une relecture de l’image de soi. Outre sa résonnance avec l’actualité, ce livre propose une véritable poétique du transit et des façons de l’habiter.  

 

Grâce au soutien de notre mécène, La Fondation Boghossian dont le siège se trouve à la villa Empain à Bruxelles, le lauréat recevra 4000 euros. La remise officielle du Prix aura lieu le 13 janvier 2024 et fera suite à une rencontre avec les quatre finalistes à l’Institut du Monde Arabe.

 

Les finalistes sont :

Barrère, Sandra Écrire une histoire tue : le massacre de Sabra et Chatila dans la littérature et l’art (Classiques Garnier, 2022). 

Moughanie, Hala Il faut revenir (Editions Project’îles, 2023). 

Regnard, Céline En transit (Anamosa, 2023). 

Rohe, Oliver Chant balnéaire (Allia, 2023). 

 

Pour information, les membres du jury dont la responsable depuis 2016 est Georgia Makhlouf sont : Carmen Boustany, Albert Dichy, Valérie Marin La Meslée, Abdallah Naaman et Bahjat Rizk. Depuis l’édition 2022, le lauréat est invité à rejoindre le jury et à participer à ses choix pendant un an ; Sélim Nassib, lauréat de l’an dernier avec son roman « Le tumulte » paru aux Éditions de l’Olivier s’est donc associé aux délibérations.  

 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo