ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

La Méditation Transcendantale pour la paix en soi

06/12/2023|Tania Hadjithomas Mehanna

« Une demi-heure de méditation est essentielle sauf quand on est trop occupé. Alors une heure est essentielle. » Saint-François de Sales

 

Cette citation reflète bien deux choses : la première c’est l’importance de cette pratique comme hygiène de vie et de pensée et la deuxième c’est que la vie que nous menons nous éloigne souvent de nous-mêmes, et de ce qui aurait dû faire naturellement partie de nos routines. Oui, vous l’avez compris, la méditation devient essentielle pour qui veut retrouver la paix. 

 

Avec de plus en plus d’adeptes dans le monde, la Méditation Transcendantale est d’abord une technique de relaxation spirituelle ancestrale pour faire le vide dans son esprit et par là même évacuer les tensions et les soucis.Introduite en Occident dans les années 50 par Maharishi Mahesh Yogi, la Méditation Transcendantale, et contrairement aux autres techniques de méditation, ne sollicite ni concentration, ni écoute, ni interaction. On peut la pratiquer seul.e ou en groupe. Et la cohérence d’une méditation groupée a fait scientifiquement ses preuves quant au renforcement des bienfaits tant sur le plan individuel que collectif comme le précise Dr Tony Nader, nommé par Maharishi Mahesh Yogi pour assurer sa succession. 

 

On dit que tout ce qu’il faut méditer c’est nous-même. C’est-à-dire juste rentrer en soi, élargir le champ de sa propre conscience, atteindre son intérieur et accéder ainsi à cet être infini que nous sommes, capables de tellement de belles choses, bien au-delà des gestes routiniers qui nous enferment et nous emprisonnent.

 

À raison de deux séances de 20 minutes chacune, à pratiquer n’importe où, les yeux fermés, un mantra, c’est-à-dire un mot formé d’une ou deux syllabes sans sens particulier, transmis par un instructeur et répété mentalement, vous aidera à faire le vide dans l’agitation de vos journées. Nul besoin d’un quelconque support, ni son, ni bougies. Il suffit juste de fermer les yeux et s’aider du mantra. Les pensées défilent mais s’apaisent, le corps relâche ses tensions, l’esprit devient plus clair retrouvant une capacité maximale. D’une simplicité naturelle, la Méditation Transcendantale est en quelque sorte un retour à soi loin de ce stress ambiant qui empêche d’accéder à sa propre conscience et au-delà à la conscience du monde. 

 

Si aujourd’hui plus de 8 millions de personnes dans le monde pratiquent la Méditation Transcendantale c’est que des recherches scientifiques ont bien démontré les multiples bienfaits de ce « décrochage » quotidien. Fermer les yeux et se « débrancher » du bruit incessant du monde suffit à atteindre un niveau de repos très profond, différent de l’état de sommeil. Cet état de repos auquel on accède quotidiennement va avoir des répercussions positives tant sur le plan physique que mental. 

 

Sur le plan physique, la pratique régulière de la Méditation Transcendantale a un impact durable sur la tension artérielle, la cohérence cardiaque. En libérant des neurotransmetteurs bénéfiques, elle aide à mieux dormir, renforce le système immunitaire. Sur le plan mental, la Méditation Transcendantale contribue à libérer l’esprit du stress et de l’anxiété et par-là même stimuler la créativité, changer le regard sur les choses, mieux contrôler ses émotions. Le lâcher-prise permet de se reconnecter avec soi et donc de redécouvrir ses forces et adoucir ses faiblesses. 

 

Et au Liban 

 

Il existe au Liban plusieurs centres d’enseignements. Se former à la Méditation Transcendantale (MT) demande juste quelques heures durant lesquelles l’instructeur introduit la technique, donne un mantra personnel pour chaque personne, suit le bon déroulement des premières pratiques et répond à toutes les questions. Directrice de la Ladies Foundation for Pure Knowledge et instructeur de MT, Susan Hamza nous en parle : La Méditation Transcendantale offre des bienfaits sur tous les niveaux de la vie, mental, physiologique, social, environnemental. Plus de 700 études scientifiques, vérifiées et validées et publiées dans les revues scientifiques mondiales démontrent ceci.De tous les bienfaits que j’ai reçu personnellement, je voudrais retenir surtout la stabilité, même l’équanimité intérieure face à tous les problèmes, désastres, crises, malheurs de la vie courante. Je jouis d’une vue plus élargie et claire des raisons fondamentales de ces problèmes et de la solution offerte par la science de la conscience, ravivée par Maharishi Mahesh Yogi, ce qui m’apporte paix et acceptation de toute situation. Sur le plan social, la Méditation Transcendantale offre aussi une réduction évidente du stress sociétal si un groupe (la racine carrée de un pour cent de la population) médite (avec une technique avancée :la MT et MT Sidhi et vol yogique) ensemble en un groupe.

 

Au Liban nous cherchons à former un tel groupe par l’enseignement de la MT dans les écoles ou autres établissements. Dans le Chouf un projet d’enseigner un pour cent de la population vient de se conclure, donnant, d’après les maires des villages, une atmosphère beaucoup plus sereine. Et nous continuons à former la racine carrée de la population du Chouf en enseignant aux femmes rurales la technique avancée pour renforcer cet effet.

Et surtout nous construisons au-dessus de Abey un Palais de la Paix ou une centaine de méditants se relayeront constamment pour créer cohérence et harmonie pour le pays entier. Enfin, il y a plus de 100 participants libanais qui iront en Inde pour l’événement du 27 décembre qui rassemblera 10.000 méditants.

 

Pour plus de détails et pour trouver un enseignant dans le monde consulter 

tm.org

Pour le Liban 

Centre Ashrafie +9613209717

Centre Chouf +9613015804

Centre Aley +96171717001

 

Témoignages 

 

Stefania : La méditation transcendantale que je pratique deux fois par jour depuis plus de trois ans déjà a transformé ma vie. Ce n’est pas une transformation radicale, mais un cheminement quotidien qui se renforce jour après jour. Plus les jours passent, plus je me sens légère et protégée et aussi avec un sentiment d’accompagnement. Je ne suis plus seule. La méditation est avec moi. Elle est mon safe space, mon refuge quotidien dans lequel tout élément et tout événement reprend sa place véritable.

 

Raphael : D’un esprit plutôt cartésien et bien ancré sur terre, je ne croyais pas trop à la méditation ne comprenant pas ce besoin de méditer, le pourquoi, et surtout ne sachant pas où cela amène et ce que cela entraine.Il aura fallu un épisode de maladie pour y songer, accepter d’essayer de méditer, et cela a été très révélateur. D’abord, en étant atteint d’une maladie grave, on relativise tout dans la vie. Ce qui était au premier plan passe automatiquement au second, le premier étant devenu le soi, le soi-même, s’occuper de soi, faire attention à soi etc. c’est peut-être égoïste mais c’est une des armes pour combattre la maladie. Et là, on accepte de penser à la méditation, parce que dans ces cas-là, on recherche toutes les armes pour s’en sortir, se sentir mieux, mieux appréhender la maladie, se dire qu’on n’a rien à perdre à essayer…Et puis c’est la révélation. On se rend compte que l’on peut allier méditation et vie de tous les jours. Quelques minutes par jour suffisent à déconnecter le soi du monde extérieur, de prendre le temps pour soi uniquement. Rentrer au fond de soi, bien que ce ne soit pas facile, mais suivant les jours, on rentre plus profondément ou pas. Des millions de pensées passent, mais ne font que passer. Suivant les jours, on peut atteindre une sérénité, mieux analyser les aléas de la vie, sélectionner ce qui est important ou pas et surtout classer les priorités de la vie.En faire un rituel journalier est très important, c’est le moment de se retrouver complètement seul avec soi-même, de se vider la tête autant que possible, ralentir le rythme de sa vie, ralentir les battements de son cœur, prendre ce petit laps de temps pour soi…

 

Maya : À un moment particulièrement difficile de ma vie, j’ai suivi mon intuition et je me suis formée à la Méditation Transcendantale. Je pratique dès que je peux, et en général une fois par jour, mais je ressens énormément d’effets positifs. Cela m’aide à mieux me concentrer, chasse mes idées noires et surtout calme mon anxiété chronique. Deux fois, lors d’une méditation en groupe, j’ai eu la sensation que mon énergie s’était branchée à l’énergie du monde et cette fluctuation a généré chez moi une sensation de plénitude que j’ai hâte de retrouver à chaque méditation. 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo