ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Khalil Karam Président de la Société des membres de la Légion d’honneur

15/07/2020|Zeina Saleh Kayali

Depuis qu’il a quitté ses fonctions d’ambassadeur du Liban auprès de l’UNESCO en 2018, Khalil Karam n’a pas chômé, loin de là ! Après avoir publié avec Charbel Matta, un ouvrage sur le séminaire jésuite de Ghazir (sa ville d’origine), voici qu’il vient d’être élu président de la Société des membres de la légion d’honneur (SMLH). Il en parle avec l’Agenda Culturel

 

Qu’est-ce que la légion d’honneur ?

Il s’agit d’une distinction créée en 1802 par Napoléon 1er pour remercier et récompenser ceux et celles qui par leur action apportent une aide à la société où ils vivent, les personnes méritantes. A l’origine, il s’agissait plutôt d’une distinction militaire mais avec le temps elle s’est étendue à la société civile. Cette décoration est constituée de trois grades (Chevalier, Officier, Commandeur) et de deux dignités (Grand Officier et Grand'Croix)

 

Et la Société des membres de la légion d’honneur(SMLH) ?

C’est une société apolitique fondée en 1921, après la Première Guerre mondiale, dans un esprit d’entraide, pour permettre aux plus favorisés des légionnaires de contribuer par leurs dons aux besoins des légionnaires les plus démunis. Au Liban, le comité exécutif avec à sa tête le Président, se penche surtout sur les questions de coopération sous tous ses aspects. Nous sommes d’ailleurs très reconnaissants à l’initiative française d’aider les établissements d’enseignement comme l’a annoncé l’ambassadeur de France à la veille du 14 juillet, et nous attendons beaucoup de la visite du ministre français des Affaires Etrangères qui, nous l’espérons, va confirmer cette tendance. Ai-je besoin de vous dire que c’est un sujet crucial pour le Liban qui, sinon, ne serait pas le Liban ?

 

La SMLH va donc fêter bientôt un siècle d’existence ?

Oui et j’espère que nous aurons l’occasion de fêter dignement cet anniversaire au Liban. Cela dépend bien sûr de la situation économique et sanitaire. Par ailleurs, en septembre 2020 l’assemblée générale de la société devrait se tenir au Château de Saint Germain en Laye.

 

Qui jusqu’ici, a présidé cette société au Liban ?

Tout d’abord le président de la légion d’honneur est le Président français en exercice, et au Liban également le président de la République en exercice. A la tête de la société se sont succédés feu le ministre Michel Eddé et Cheikh Michel El Khoury. Ces deux présidents ont, par leurs personnalités, donné un essor et laissé une empreinte importante, notamment en ce qui concerne leur action en faveur du Liban et sa relation avec la France.

 

La SMLH a créé un prix d’excellence ?

Oui en partenariat avec l’Institut français du Liban, qui est un prix d’excellence pour la science. Nous espérons, selon la situation au Liban, pouvoir continuer à le décerner.

 

Que faut-il vous souhaiter ?

De pouvoir mener à bien ma mission, que les médias francophones libanais bénéficient d’un regain d’intérêt de la part de la France. Nous sommes très soucieux de continuer les relations avec les élus français à travers les groupes d’amitié au parlement, l’association internationale des maires francophones (AIMF) et l’agence universitaire de la francophonie (AUF). Souhaitez-moi également (et surtout !) que nous puissions être résilients face à cette terrible crise que traverse le Liban, comme l’a été le comité du Festival International de Baalbeck !

 

Lire aussi CONFESSIONS EN TEMPS DE CORONA : KHALIL KARAM

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo