ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Immortaliser l’esprit ‘haute couture’ de la photographie

01/08/2023|Lilia Geha

Ce jeudi 3 août à 18h, l’exposition « Through The Lens of Rising Photographers” ouvre ses portes pour faire découvrir au public 8 talentueux photographes libanais émergents. Cette deuxième édition du concept de « Open Call » lancé par Maher Attar offre l’opportunité de rencontrer une nouvelle génération de talents. Sous le toit de la Art District Gallery, découvrez les œuvres de Chloe Khoury, Christy Nader, Jinan Baalbaki, Jinane Nassar, Luna Salem, Mohammad Kaaki, Serge Al Helayel et Serge Lahoud. Rencontre avec Maher Attar, photographe, propriétaire et directeur de la galerie Art Disctrict, au sujet de son initiative lancée l’année dernière.

 

Raviver le goût pour la photographie

Depuis l’ouverture de sa galerie le 2 novembre 2021, Maher Attar travaille sur une initiative qui lui tient beaucoup à cœur : le concept de « Open Call ». La première édition, « Up and Coming Talented Photographers », a été lancée l’année dernière et s’est adressée à tous les photographes émergents libanais. « Through The Lens of Rising Photographers » est la deuxième édition, mais sûrement pas la dernière !

 

« Je cherche à raviver le goût pour la photographie au Liban », explique Maher Attar. « Cette initiative que j’ai lancée tient d’une part à encourager les photographes locaux à poursuivre leurs visions artistiques, et d’autre part à donner plus de goût à l’art de la photographie en insistant sur le travail par le biais d’appareils photographiques et en s’éloignant de la facilité des smartphones d’aujourd’hui ».

 

Les artistes sélectionnés participent à leur toute première exposition avec « Through The Lens of Rising Photographers ». « Je cherche à leur donner du courage pour poursuivre leur voie artistique, une plateforme pour partager leurs travaux, et surtout la fierté envers leurs œuvres ».

 

Différencier images et photos

Maher Attar est ferme à ce sujet : « je cherche avant tout à garder l’authenticité et l’esprit haute couture de la photographie ».

L’appel au casting est lancé à travers les réseaux sociaux ; les dossiers sont ensuite sélectionnés sur des critères de technique et d’images, en « différenciant images et photos ». Par ailleurs, les artistes sont de tous âges, et viennent de différents contextes. « L’année dernière, nos artistes étaient âgés entre 21 et 54 ans ; cette année, entre 18 et 40 ans. Il n’est jamais trop tard pour révéler son artiste dormant ».

 

« Ce que je cherche, c’est le talent, c’est la capacité qu’ont les artistes choisis de communiquer par leurs images ; et ces images, ce sont des œuvres d’art ».

 

À savoir

« Open Call » est une initiative par Maher Attar ; pour soutenir les éditions futures, rendez-vous sur Instagram @artdistrictbeirut, ou contactez +961 81 680 069.

Pour en savoir plus, cliquez ici

 


 

 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo