ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Huguette Et Nadine, l’histoire d’une amitié

05/10/2023|Elga Trad

Le titre parle de lui-même de l’exposition ludique dans sa conception de peintures et de sculptures de l’artiste de grand talent Huguette Caland, qui se tient jusqu’au 26 Octobre 2023. Une sorte de pérégrination qui se fait à travers les œuvres dont chacune sert de témoignage et qui retrace tout au long de 25 ans, la forte complicité ainsi que de beaux moments partagés entre Nadine Majdalani Begdache, la propriétaire des lieux et Huguette. 

 

 

Une grande amitié et connivence artistique 

Pour célébrer les 30 ans de la galerie, Nadine a aimé rendre hommage aux artistes qui l’ont accompagné tout au long de ces années -là. ‘’Huguette a traversé ces 30 années avec moi et je suis la seule à l’avoir exposée au Liban ‘. Cet évènement organisé par Brigitte Caland et Nadine Begdache et mis en scène par Karim Begdache, permet au visiteur de mesurer la profondeur des liens entre les deux femmes et sa portée humaine à travers les œuvres qui font partie de collections privées ou appartenant à la famille de l’artiste. Chaque toile représente une période artistique par laquelle est passée l’artiste, des moments clefs tel que l’ouverture de la rue de Damas, la maison de son enfance, le rapport non avide avec l’argent, d’où une série de 365 toiles de même format qu’elle a réalisée avec des billets et des pièces ramassés par-ci par -là, dont quelques -unes sont exposées. A l’étranger, elle a exposé dans les plus prestigieux musées, tel que le Tate Modern, Centre Pompidou, Guggenheim, Moma, Métropolitain, et elle est devenue un exemple pour les artistes émergents .

Nadine tenait à mettre en avant la créativité’, l’intelligence, la finesse et la valeur d’Huguette. « J’ai réussi à la convaincre de rentrer au Liban en 1993, alors que le pays commençait à se reconstruire et de préparer une expo pour 1994 car j’ouvrais ma galerie. » Elle s’installe à Adma et la vue sur la mer lui rappelle la maison de son père à Kaslik, le Président de la république Béchara El Khoury. Elle se remémore son premier atelier ouvert dans le jardin, ses amisà  l’époque où elle étudiait à l’AUB, sa première expo avec Hélène Khal, d’où le thème choisi Faces & Places pour  la première série en 1994 puis la deuxième exposée en 1997, représentant des lieux au Liban qu’elle aimait et des visages d’amis … une collaboration qui va durer 25 ans et au cours desquels  les deux femmes sont en rapport continu, ‘’dans une sorte de consultation ininterrompue. 

 

Une vie rayonnante et heureuse

‘’Ce qui est magnifique avec Huguette, c’est qu’elle avait la joie de vivre et avec elle tout était réalisable. Autant elle se sentait libre de faire ce qu’elle voulait, sans tabous, autant elle était très sérieuse et disciplinée et n’arrêtait pas de travailler’’. Huguette, aimait avoir des gens autour d’elle, et avoir une maison ouverte car elle vient d’une famille politique. Elle était une conteuse et passait des heures à parler de l’histoire du Liban. Elle dessinait tout le temps sur des petits papiers qu’elle mettait dans ses poches, sur des bouts de tissus, ‘’et même sur ses robes, c’était instinctif’’. Vers la fin de sa vie, l’artiste malade, s’installe dans le même immeuble que Nadine, ce qui les rapprochent encore davantage. ’’Nous avons des souvenirs merveilleux et cela me semble très court. Huguette aimait dire ‘’la patience développée au long des années m’a servi à repousser la terreur de vivre et de mourir. Plus je passe du temps sur une toile, plus je me donne l’illusion de prolonger la vie …’’.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo