ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Emission par Libanpost de timbres commémoratifs de Beethoven : signe d’espoir et de résilience

05/03/2020|Nelly Helou

L’événement a été annoncé mercredi 4 mars au Lounge Ottoman de l’hôtel Bustan en présence de diplomates, de personnalités du monde des affaires et socio culturelles, de mélomanes et amis. 

 

« Tout comme Beethoven qui a su transcender tous les obstacles dans sa vie pour s’affirmer, le peuple libanais affronte aujourd’hui toutes sortes de problèmes et difficultés » affirme Laura Lahoud, vice-présidente exécutive du Festival, dans son mot d’accueil. « L’initiative prise par LibanPost d’émettre une série de 20 timbres pour célébrer Beethoven est un signe d’espérance et de résilience. D’ailleurs le Festival al Bustan a souvent été appelé la résistance culturelle du Liban ». Laura félicite l’équipe de LibanPost pour cette merveilleuse initiative et cède la parole à son PDG M. Khalil Daoud.

 

« Dans un Liban confronté à une grave crise sur le plan économique financier et social à laquelle est venu s’ajouter le virus du Corona, des signes d’optimismes et d’espoir émergent de notre société » souligne M. Daoud. « Le comité du Festival al Bustan est un édifiant exemple de ce que peut être la résilience. Non seulement à travers un programme musical exceptionnel mais aussi par sa décision de vendre les billets à prix réduits ; un message fondamental de solidarité en ces temps durs, pour permettre à toutes les couches sociales d’écouter de la belle musique.

Lorsque la maison Beethoven nous a contactés pour célébrer le 250eanniversaire de la naissance de l’un des plus grands compositeurs de tous les temps, nous avons sur le champ adhéré au projet ». 

 

Khalil Daoud ajoute : « La culture, la musique, la beauté, l’éducation, l’environnement, la parité, la liberté de pensée et d’expression sont essentiels pour notre pays autant que les finances, l’économie et la politique. Nous sommes fiers de présenter les timbres postes auxquels le Festival al Bustan a rêvé ».

Des timbres sont projetés sur écran accompagnés du célèbre Hymne à la joie.

 

Concernant cette émission commémorative, elle se présente sous la forme d’un feuillet de vingt timbres portant sur des notes musicales authentiques écrites des mains du compositeur avec aussi deux portraits de Beethoven. Ce choix s’est fait avec la collaboration de Joe Lteif parfait connaisseur en musique classique. Le feuillet est vendu à 40.000 LL.

 

LibanPost a émis aussi un millier de pochettes numérotées de 1 à 1000, comportant chacun un feuillet de 20 timbres et des infos sur Beethoven. Le numéro de la pochette est le même que celui du feuillet à l’intérieur. Il est vendu à 65.000LL.

 

Cette initiative louable de LibanPost est un signe de la volonté des Libanais de surmonter toute épreuve, de croire en ce Liban qui renait toujours de ses cendres.

La soirée musicale qui a suivi à l’auditorium Emile Bustani avec au programme la symphonie no 8 et surtout le concerto de violon était de toute beauté.

On renait toujours avec la musique… 

 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo