ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

"Dessins de 1000 mains, Beyrouth-Venise"

17/03/2021

Le projet, créé par une association de volontaires, Pesce di Pace, est rendu possible par une collaboration basée sur la gratuité et le volontariat avec le monde de l'école et le monde de l’art. 

 

L'objectif est de créer des liens d'amitié entre des enfants de différentes cultures. Le projet a été initié le 11 novembre 2020, jour de la Saint Martin, par l'envoi de feuilles de papier aux enfants de troisième, quatrième et cinquième année des écoles primaires. La coordinatrice du projet d'artiste à Beyrouth est l'artiste Mona Jabbour.

Environ 1000 mains vont colorier la même feuille de papier à des moments différents. Les enfants de Venise vont initier les travaux sur papier qui seront complétés par les enfants de Beyrouth. Sur la face A, 2 enfants colorieront chacun une demi-page. Sur la face B, les mêmes enfants écriront un mot d'amitié à l’ami inconnu et dessineront leur propre autoportrait. Tout au long de ce voyage éducatif d'amitié, de solidarité et de paix, des instructeurs, des parents et 14 artistes, 7 libanais et 7 italiens, seront également impliqués dans l'activité de coloriage. Pour conclure le projet, les 7 œuvres réalisées par les 14 artistes seront offertes aux écoles. Ainsi, chaque école recevra une œuvre d'art.
Il y a deux thèmes : "Dessine ta ville" et "A l'école pendant les temps de covid". (La 2ème partie n'a pas encore eu lieu en raison des fermetures des écoles au Liban).


Le projet éducatif/formatif "Dessins de 1000 mains, Beyrouth-Venise" vise à atteindre les objectifs suivants : 
Les objectifs de l'Agenda 2030 (ONU) pour le développement durable :

- Vaincre la pauvreté

- Qualité de l'enseignement

- Réduire les inégalités

- Villes et communautés durables

- Paix, justice et Institutions solides
 

Les artistes :

Libanais : Mona Jabbour, Mona Kabbani Khater, Maya Fares, Lamia Saab Muhtar, Leila Kanso, Zaher el-Bizri, Maha Kamal Abou Chacra

Italiens : Luigi Ballarin, Valerio Bacciolo, Carla Erizzo, Shamira Minozzi, Valerio Held, Maurizio Amendola, Edoardo Iaccheo



A savoir

Le projet a été lancé il y a 28 ans par Nadia De Lazzari, présidente de l'association de bénévoles à Venise, Pesce di Pace. C'est le 11 novembre 1992 que la jeune Sara Lombardo, 7 ans, de l'école élémentaire de San Girolamo a colorié pour la première fois un demi-rouleau avec ses camarades de classe. A Sarajevo, c'est la jeune Hamdija Kovacevic qui l'a complété. En provenance de Venise, la vénitienne Nadia De Lazzari a transporté les journaux et les a distribués dans les écoles de la capitale bosniaque pendant la guerre, en partant de l'aéroport de Falconara sur le C-130 et en atteignant la capitale bosniaque Sarajevo sous les bombes.

Munie d'un sac à dos rouge et d'un bocal en verre contenant des poissons rouges, symboles de bonne volonté, d'espoir, de mouvement, elle se déplaçait à vélo ou à pied pour rejoindre les écoles. D'autres projets avec les mêmes formalités ont été réalisés en Vénétie, mais aussi à Capri, Trente, Trieste, Kinshasa, Jérusalem, Ulaan-Bator, Rodi, Berlino, Istanbul, Mosca, Hewitt, Islamabad, Londra, New York, Erevan, Tunis, Rabat. Au fil du temps, le projet a reçu les félicitations de 4 présidents de la République italienne.

 

www.pescedipace.org

 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo