ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Coup de Cœur de Nadine Mokdessi à Avignon

24/07/2023|Nadine Mokdessi

Blanche Baillard a 26 ans, elle habite Caen. Il y a trois ans, Blanche a été violée par deux hommes dans le parking devant son immeuble “ j’avais ma petite robe à fleurs” nous dit-elle. Blanche a subi le traumatisme du viol, elle a du mal à en parler à ses parents, à sa sœur, à son compagnon, à son psy, comment mettre des mots sur l’indicible, sur l’horreur, comment décrire la souffrance, les cauchemars, la peur de l’obscurité, le refus de sortir après 19h, et voilà qu’une chaîne de télévision lui propose d’enregistrer son témoignage. Elle a trois jours pour tout dire et convaincre pour pouvoir passer en direct et raconter son agression devant des milliers de téléspectateurs.   

  
Alice de Lancquesaing est Blanche, jeune comédienne talentueuse, remarquée entre autres dans les films l’Evènement, Réparer les vivants, Edmond. Elle évolue dans un décor d’appartement sobre, un frigidaire, une table couverte de médicaments, un canapé et un vestiaire ouvert, quelques vêtements accrochés au cintre, tous de couleurs unies à l’exception d’une robe à bretelles fleurie. Deux écrans couvrent le fond de la scène, Blanche y apparaît en gros plan filmée par ladite caméra. 

Quatre-vingt minutes dans lesquelles Blanche décrit son agression « Il faut tout raconter, se voir à l’écran peut accélérer le processus de guérison de cinquante pour cent ». Le texte de Valérie Levy raconte le viol et ses conséquences sur la personne de Blanche et le poids de la culpabilité de la victime. Nadia Jandeau cinéaste de formation signe la mise en scène qui s’articule avec une précision de scalpel autour de deux personnages, Blanche et la caméra. Cette dernière tenue par un personnage muet et de noir vêtu ne perd pas une miette des déplacements et expressions de Blanche,” l’œil du voyeur” et le public retient son souffle.


Alice de Lancquesaing nous offre le portrait d’une victime bouleversante de force et de fragilité. “Je dois renaître, RENAÎTRE!”

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo