ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Beyrouth Livres Jour 5 : Zoom in sur l’écriture et les métiers du livre, Chat GPT en premier

07/10/2023|Gisèle Kayata Eid

Pour une journée entière, auteurs, professeurs, bibliothécaires, libraires, éditeurs, et toutes sortes de professionnels du livre ont investi les bancs et auditorium de l’ESA pour des ateliers, conférences et séances d’information concernant leurs métiers et intérêts… Et ils étaient très nombreux. Disséminés dans les beaux jardins de ce qui était l’ancienne ambassade de France, les 150 inscrits à cette journée professionnelle se sont retrouvés pour faire connaissance, discuter de leurs difficultés, se passer des coordonnées, prendre des nouvelles et s’informer sur les dernières nouveautés auprès des uns et des autres, avant de s’engouffrer dans les salles où ils avaient vraiment l’embarras du choix d’assister à des interventions ciblées et éclairantes. 

 

Celle de Pascal Mougin avait pour mission de répondre à la question cruciale qui trotte dans la tête de tous ceux qui manient la plume ou le clavier : Faut-il avoir peur des robots-écrivains ? Question épineuse, trempé dans le doute, l’incapacité d’y faire face et l’ignorance quant à l’avenir des professeurs, journalistes, traducteurs, éditeurs et bien entendu les écrivains. L’IA et Chat GPT vont-ils les détrôner ? 

Dans un exceptionnel exposé tout aussi réaliste que pondéré, le professeur de littérature contemporaine et spécialiste en intelligence artificielle et Chat GPT a déconstruit les fausses croyances en remettant les pendules à l’heure. Oui il faut prendre conscience du problème et réaliser qu’il suscite beaucoup d’inquiétudes du fait qu’il touche à ce qu’il y a de propre à l’homme, à savoir la création. Mais…

C’est par un rappel historique sur les robots-écrivants que le conférencier a pu éclairer quelques peu les abyssales appréhensions de ceux qui vivent de leur plume, notamment les auteurs. Si l’IA et les intelligences génératives du texte sont récentes, celles de l’image ont existé depuis les débuts de la photographie suscitant à l’époque bien des craintes, allant même jusqu’à prédire la fin de la peinture… On connaît la suite. Tout comme la machine intervient dans les techniques graphiques, elle a depuis longtemps existé aussi pour le texte… Et de donner des dates et des exemples précis à ce sujet. 

 

Après avoir expliquer le processus de fonctionnement de Chat GPT : modèle d’apprentissage, réponse au prompt -la question qui lui est posée- mode opérationnel (à partir de probabilités), le conférencier note que Chat GPT obéit néanmoins à des règles d’alignement précises : ne pas fâcher, ne pas être clivant, demeurer consensuel (pour être mieux vendable) et donc malgré son gigantisme, cette plateforme « intelligente » rend un discours qui lisse et affadit le monde. 

Et si les journalistes, traducteurs, scénaristes et illustrateurs sont face à de réels dangers d’être supplantés par l’IA, les auteurs eux sont, pour le moment, encore assez épargnés du fait de notre imaginaire romantique moderne de la littérature qui s’est construit par opposition au modèle mécaniste, artisanal, antique. Depuis deux siècles environ, il a été convenu qu’il était mal venu qu’un écrivain ait recours à des « techniciens » (comme en musique ou au cinéma) et que par conséquent l’artiste littéraire échappe à ce modèle d’assistance et donc que « faire écrire » ne se fait toujours pas en littérature, celle qui, en France du moins est « l’expression laïque des valeurs les plus sacrées de la nation ».

 

Ce qui ne signifie nullement le mot de la fin, puisque l’intelligence générative peut tout aussi bien fournir des idées, ouvrir les horizons, approfondir une recherche ou tout simplement nous inspirer…

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo