ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Rencontre avec Carmen Melki

18/10/2018

3 ans et ça continue. Les musicales de Baabdath s’étalent, cette année, sur 9 soirées, du 27 octobre au 5 novembre, avec des musiciens de renommée internationale. Carmen Melki, membre des musicales, nous en parle.


Vous êtes à votre troisième édition. Parlez-nous de l’évolution des musicales
La gageure cette année était de maintenir la qualité des concerts tant au niveau des musiciens que du choix des programmes. Le succès des éditions précédentes nous a beaucoup aidé sur ce plan car tous les artistes ont répondu à l’appel. Avec la collaboration des musiciens, nous avons réussi à établir un programme inédit et innovant et qui, nous l’espérons, saura emporter l’enthousiasme du public. Pour la première fois depuis la création des Musicales, un concert, celui du jeudi 1er novembre, aura lieu en dehors du village de Baabdath et de l’église emblématique de St. Antoine de Padoue. 

Comment parvenez-vous à financer Les Musicales en dépit de tous les défis rencontrés par la scène culturelle ?
Malgré la crise que traverse le pays, nous avons redoublé d’efforts pour nous inscrire sur l’agenda musical annuel et organiser ce rendez-vous automnal. Notre continuité nous la devons principalement à la générosité et à la confiance de nos sponsors sans qui nous cesserons d’exister. Nous la devons également aux donations du public pendant les concerts. Nous profitons de cette interview pour les remercier et lancer un appel aux mécènes et sponsors qui ne nous connaissent pas, afin qu’ils nous contactent s’ils le désirent.

Vous organisez 9 concerts où vous faites appel à des artistes de renommée internationale. En 5 mots, décrivez-nous votre choix.
Un choix fidèle à notre engagement d’offrir une musique de grande qualité en dehors des villes bien servies musicalement. Un choix d’artistes passionnés. Des musiciens désireux malgré leur emploi du temps et leurs tournées dans le monde, de se produire dans le cadre d’une manifestation culturelle telle que la nôtre. Une ambiance festive et chaleureuse, une équipe de bénévoles engagés et soucieux de partager avec le public venu des environs et même de très loin, de très beaux moments musicaux. 

Que promet cette édition aux mélomanes ? 
A quelques jours du coup d’envoi de la saison 2018, nous promettons aux mélomanes neuf concerts, huit dans le cadre magnifique de l’église de saint Antoine de Padoue et un seul qui aura lieu le 1e novembre à l’Assembly Hall de l’Université Américaine de Beyrouth (AUB). 
La soirée inaugurale fait place à l’enfant du pays l’altiste Ribal Molaeb, la clarinettiste Vera Karner et la pianiste Mitra Kotte toutes les deux autrichiennes, dans un programme alternant des œuvres en solo et en trio de compositeurs romantiques tels que Brahms et Schumann mais également avec du Mozart, du Hindemith et du Bruch. 
Dans le cadre de sa tournée mondiale, le guitariste russe Artyom Dervoed s’arrêtera à Baabdath en venant de Chicago, pour la deuxième soirée. Au programme, des œuvres en solo de Paganini, de Rodrigo et en quintette avec le Quatuor Mirzoyan qui lui se produira seul le lendemain dans un programme dédié à Edouard Mirzoyan dont il porte le nom. En deuxième partie de ce troisième concert, le quatuor arménien interprètera l’incontournable œuvre de Schubert: La Jeune fille et la Mort.
La quatrième soirée sera consacrée au piano avec le pianiste français François Dumont qui donnera un récital dont le programme est intitulé ‘Estampes et Tableaux’. Y figureront bien sûr les Estampes de Debussy, les Tableaux d’une Exposition de Moussorgski mais aussi, les Extraits des Années de Pèlerinage de Liszt.
Pour la cinquième soirée, Les Musicales de Baabdath accueillent le trompettiste français Romain Leleu et son Ensemble Convergences pour une soirée qui rend hommage à la trompette sous toutes ses formes dans des œuvres très inattendues allant de l’inclassable septuor de Saint-Saëns pour lequel le pianiste François Dumont se joindra aux musiciens, jusqu’aux œuvres d’Enesco, de Piazzolla et de Jobim!
L’Assembly Hall de l’AUB se verra retentir, le 1er novembre, de la trompette de Romain Leleu et de l’orgue de Ghislain Leroy Titulaire des Orgues de la Basilique de Notre-Dame de la Treille à Lille, dans un concert unique dans son genre de créativité et d’alliages sonores. Au programme, du Bach, du Purcell mais aussi du Brandt et du Damase.
Pour la septième soirée, le violon sera à l’affiche avec l’arménien Zohrab Tadevosyan et sa femme Anna Mirakyan au piano, promettant aux mélomanes un concert aux prouesses expressives indiscutables avec la septième de Beethoven, la deuxième de Grieg et l’unique sonate pour violon et piano de Poulenc. 
Pour la huitième soirée, la soprano irlandaise Helen Kearns régalera le public de sa voix sensuelle accompagnée au piano par François Dumont dans un programme entièrement dédié à Mozart. Surprise, François Dumont interprètera deux sonates pour piano de Mozart en alternance avec les airs d’opéra. 
Enfin, le concert de clôture sera donné par 2 artistes hollandais de très grand talent, le violoncelliste Joris Van Den Berg et le pianiste Martijn Willers. Réputés mondialement pour leur maîtrise du dialogue entre le violoncelle et le piano, les musiciens couronneront le concert avec la Polonaise Brillante opus 3 de Chopin.
Fidèles à notre engagement, tous les concerts seront gratuits. Nous encourageons les mélomanes à arriver en avance pour s’assurer d’avoir des places. Les portes de l’église et de l’Assembly Hall leur seront ouvertes à partir de 19h30. Les concerts débuteront à 20h00 heures précises.
Les détails des programmes de chaque soirée ainsi que les notes relatives aux artistes se trouvent sur le site des Musicales : www.lesmusicales.org 


 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo