ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Mashrou’ Leila fait vibrer l’Olympia

22/03/2019

Le groupe musical libanais, Mashrou’Leila, qui électrise le monde arabe, célèbre ses 10 ans et lance son cinquième album. Ces musiciens rebelles qui tentent, à leur manière, de contribuer au changement dans le monde arabe ont joué à guichets fermés à l’Olympia de Paris où ils ont reçu un accueil digne des plus grands.

Mashrou’ Leila qui a fait ses débuts, sur les bancs de l’Université Américaine de Beyrouth (AUB) continue sur sa lancée avec un cinquième CD (une reprise de leur best of et de nouvelles chansons) et une vaste tournée européenne avec un concert dans la salle mythique de l’Olympia de Paris. Aussi célèbre pour sa musique que pour ses prises de position subversive, le groupe chante haut et fort les préoccupations des nouvelles générations du monde arabe dont il est devenu la voix.


 

Le groupe dénonce le conservatisme et les préjugés. Il est un ardent défenseur des libertés. Il dépeint une jeunesse qui se refugie dans l’alcool et autres interdits pour oublier les dures conditions de vie. Mashrou’ Leila aborde des sujets épineux comme les relations entre les personnes de religions différentes, entre personnes du même sexe, la corruption qui sape le monde arabe, la sexualité avant le mariage, dénonce l’hypocrisie, la maltraitance, encourage le Printemps arabe… cette différence les caractérise dans un monde arabe paralysé par les tabous. Mashrou’ Leila ne le cache pas, le groupe souhaite nourrir avec sa musique une opposition pacifiste à l’ordre établi. Il faut les voir sur scène pour percevoir cette alchimie incroyable qui les lie à leur public qui leur réserve un accueil très particulier. Les fans de Mashrou’ Leila ont répondu présent en grand nombre à l’Olympia se ruant sur les rangs de devant pour être le plus près possibles de leurs idoles. Hamed, (chanteur) Firas, (guitariste) Haig (violoniste) et Carl (batteur) ont repris leurs célèbres chansons dont certaines “sont devenues les hymnes des manifestations qui secouent à intervalles réguliers le Maghreb et le Moyen-Orient” comme le souligne le magazine le Point.


 

Dès que le groupe (habillé par Saint Laurent) tout en noir a fait son entrée sur scène, les spectateurs déchainés comme jamais ont couvert la salle de leurs cris de joie et d’enthousiasme faisant vibrer l’Olympia d’une énergie positive. Une ambiance sans pareil s’est installée dès les premières notes. La voix envoutante de Hamed, son charisme, ses déhanchements mélangés aux rythmes forts et puissants d’un cocktail musical où se mêlent rock, musique électronique pop, et un vaste héritage oriental a littéralement emporté le public qui bougeait au gré des rythmes, applaudissant sans réserve. Pendant près de deux heures Mashrou’ Leila a tenu en haleine un public subjugué.


 

Le groupe de musiciens, quant à lui, égal a lui-même depuis ses débuts gardait le même regard émerveillé devant le public venu lui rendre hommage. 
 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo