ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Rencontre avec Gisèle Kayata Eid

01/11/2018

Trois questions à notre collègue Gisèle Kayata Eid sur ‘Consommation Inc.’, son dernier essai paru aux Editions Fides (Québec)


Pourquoi un livre qui reprend le même titre que votre blog à l’Agenda Culturel ?
Quand un de mes lecteurs assidus m’a dit un jour : ‘‘Mais pourquoi tu es si alarmiste dans tes chroniques ?’’, j’ai compris que ce qui était évident pour moi ne l’était pas nécessairement pour les autres. La société de consommation débridée et irréfléchie dans laquelle nous évoluons n’est pas problématique avec la même évidence pour tout le monde. C’est alors que j’ai décidé d’écrire un livre qui explicite ces chroniques hebdomadaires qui traitent toutes, malgré leur diversité, du même thème : à savoir les dangers de l’hyperconsommation. 

Le livre est composé de deux parties : l’une explicative et l’autre regroupe certaines chroniques. Pourquoi cette démarche ?
J’ai voulu expliquer le phénomène de la surconsommation en racontant son historique, ses manifestations, ses rouages, ses implications et ses conséquences sur nous. Ce que je fais, en effet chaque semaine, par petites touches et sans fil directeur. Une fois la première partie analytique, démonstrative, rédigée, j’ai cherché à insérer quelques uns de ces textes comme illustration à mes propos. Elles se sont tout naturellement intégrées au texte ; preuve de la cohérence totale de ma pensée. Dans ‘Consommation Inc.’ le lecteur retrouvera lui aussi cette cohérence et replacera, dans leur contexte global, les billets qu’il lit dans l’Agenda. 

Où voulez-vous en venir avec Consommation Inc. ?
Consommation Inc. est une incitation à la réflexion, une invitation à porter un autre regard sur notre vie et sa finalité. Ce n’est pas un essai qui trouve des solutions ou résout les problèmes. Loin de là. Même les experts en environnement, les économistes, sociologues ou philosophes n’arrivent pas à trouver une issue réalisable, à court terme, à la situation embourbée dans laquelle nous sommes plongés. Arrêter la consommation signifierait arrêter la croissance, l’emploi, les salaires, etc. Ne pas l’envisager mène la planète à sa perte : Terre et Hommes. À travers une démonstration simple, claire, directe, avec des petites histoires drôles, attendrissantes, proches du vécu de chacun, sans nostalgie et surtout sans faire de morale, j’essaie d’attirer l’attention du lecteur sur son impact écologique et sociétal ainsi que sur sa part de responsabilité dans le désenchantement qui atteint le monde aujourd’hui. 

Gisèle Kayata Eid signera ‘Consommation Inc.’ au Salon du livre, au stand de la librairie le Point, le jeudi 8 novembre, avant et après un débat à 19h00, intitulé ‘Consommer ou SE consommer’.
 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo