ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Dom Pérignon, l’histoire d’une tradition et d’un respect

18/12/2018

Rencontre avec M. Pierre-Louis Araud, ambassadeur de Dom Pérignon, lors du lancement, au Liban, des deux derniers nés : Le Vintage Rosé 2005 et le Dom Pérignon vintage 2009.

La réussite de Dom Pérignon revient à son inventeur, un moine bénédictin de 30 ans, Dom Pierre Pérignon, dont la vision et la quête continue de la perfection ont guidé la voie de toute la Champagne et ont permis de découvrir ce qu’on appelle aujourd’hui, le champagne pétillant. 

‘‘L’ambition de ce jeune moine, était de créer le meilleur vin au monde ‘pour Dieu et aussi pour ses finances’’’, explique M. Pierre-Louis Araud en racontant l’histoire et la réussite de ce grand vin. Durant 47 ans de sa vie, Dom Pierre Pérignon va élaborer une vision qualitative à la fabrication de ce vin, tant dans la nouvelle technique que dans la méthode de la culture de la vigne, ou dans l’assemblage des grappes issues de vignobles différents. C’est lui qui également introduira la fermentation en bouteilles hermétiquement scellées par des bouchons en lièges (une méthode assez novatrice à cette époque). Il arrivera même à faire ce qu’on appelle une prise de mousse, la phase qui permet à un vin tranquille de devenir effervescent. ‘‘Avant lui, la région produisait un vin rouge tranquille non effervescent vendu en fût. Après lui, toute la Champagne s’est mise à vendre un vin blanc effervescent, pétillant, vendu en bouteille aux quatre coins du monde’’. Pour la première fois Dom Pérignon, créait un vin blanc nettement supérieur au vin rouge de la Champagne. Il venait de découvrir ce qu’on appelle aujourd’hui, le champagne pétillant. 

Dom Pérignon, fer de lance de la Champagne. 

‘‘Aujourd’hui, encore, lorsque l’on crée un Dom Pérignon, nous avons cette ambition et ce dynamisme à la fois en terme de recherches et de développements, de recréer cet héritage laissé par son créateur et de le faire évoluer en améliorant toujours la qualité, poursuit l’ambassadeur de Dom Pérignon. Et c’est cette évolution constante pour la perfection et la qualité, qui font la force de ce grand vin qui n’est que millésimé’’. Présentant les deux derniers nés de Dom Pérignon : le Vintage Rosé 2005 et le Dom Pérignon vintage 2009, M. Pierre-Louis Araud décrit le vintage Rosé 2005 comme ‘‘un vin millésimé très solaire, assez chaud et très expressif, avec une grande proportion de vin rouge à l’intérieur très structurée’’. Quant au Dom Pérignon Vintage 2009, il est résultat de deux mouvements : l’un est guidé par la nature, l’autre est l’ambition créatrice du Chef de Cave du champagne Dom Pérignon. ‘‘Cette synergie et ces deux mouvements, ont permis de goûter au fruit le plus mûr et le plus riche qui promet fraicheur et énergie du vin futur’’, précise encore M. Pierre-Louis Araud. Et de conclure : ‘‘Il y a dans le millésime 2009 le principe d’une réciprocité : toujours plus de millésime dans Dom Pérignon, toujours plus de Dom Pérignon dans le millésime’’.


Questions réponses avec M. Pierre-Louis Araud


Quelle est la philosophie du Champagne selon Dom Pérignon ?
Dom Pérignon porte une ambition créatrice, la quête d’une harmonie. Tout processus créatif a sa contrainte. Pour Dom Pérignon, c’est celle du millésime. Un engagement absolu à être le témoin de la vendange d’une seule et même année, quel qu’en soit le défi, jusqu’à accepter de ne pas déclarer le millésime. Le temps est dans l’équation de Dom Pérignon. Le temps d’une maturation active en bouteille sur lies. Dans l’obscurité des caves, chaque millésime de Dom Pérignon vit une lente métamorphose et se révèle pour atteindre trois plénitudes successives. Ces fenêtres d’expression où le champagne se dresse, parle haut et fort et nous livre un élément supplémentaire de l’esprit du champagne Dom Pérignon.

Quel est le secret de la réussite d’un grand vin millésimé ?
Il n’y a pas de secret. Il y a une vision de son créateur, qui a toujours recherché la quête de la perfection dans son produit. Et jusqu’à ce jour, lorsque l’on crée un Dom Pérignon, nous avons cette ambition et ce dynamisme de recréer cet héritage laissé par son créateur, de le faire évoluer, en améliorant toujours la qualité. 

Le champagne selon vous en 3 adjectifs ?
L’idéal esthétique de Dom Pérignon est une quête. Toujours recherché, souvent approché, jamais totalement atteint. Dom Pérignon tend vers l’harmonie. Une harmonie où il déploie ses valeurs esthétiques et sensorielles : la précision, l’intensité, le tactile, une manière d’embrasser et de tenir la note. D’un millésime à l’autre, le jeu s'affine et fait naître des tensions sans cesse renouvelées. L’idéal esthétique continue ainsi de s'enrichir de parti pris inédits qui apportent toujours plus de diversité et de cohérence au projet de Dom Pérignon.



 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo