ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Rencontre avec Manhal Issa

05/10/2018

L’artiste français d’origine syrienne Manhal Issa, présente à la SV gallery du 13 au 31 octobre sa nouvelle exposition ‘Torn’, où la couleur occupe une place prépondérante. L’artiste pluridisciplinaire nous parle de sa ‘renaissance’, après avoir retrouvé la vue à 18 ans.
Décrivez-nous votre expérience avec les couleurs après avoir retrouvé la vue.
 

Comme je voyais les couleurs confuses et l'image floue, après ma greffe des yeux, ce fut une découverte de distinguer la réalité des formes, des figures et les détails nets. L'éclat des couleurs est devenu plus assuré pour moi, les caractères bien séparés en enlevant ce voile dérangeant et il devenait possible de discerner beaucoup de tonalités et de nuances.
 

Est-ce que vous essayez de compenser le manque dont vous avez souffert dans vos peintures ?
Bien sûr ! J'étais comme un combattant contre le flou, c'est pourquoi je me suis dirigé vers la sculpture et la gravure pour déterminer les formes qui auparavant étaient confuses pour distinguer le flou volontaire, du flou involontaire lié à mon problème de vue, qui me faisait douter de ma réussite !

Vous êtes un artiste pluridisciplinaire. Que préférez-vous le plus : la peinture, la sculpture, la photographie ou la vidéo ?
C'est le pinceau qui m'a conduit dans ces disciplines, mais je n'ai aucune préférence, je peux colorer et composer dans la vidéo, je peux dessiner en faisant de la sculpture, je peux sculpter dans la peinture. La photographie quant à elle, m'aide à entrainer ma vision.

Parlez-nous de votre vision picturale de l’être humain.
Malgré toute la complexité de l'être humain, je pense qu’il est une touche colorée simple dans cet univers immense. Il s'estompe dans l'ombre et s'éclaire dans la lumière.

Quel est le message votre exposition ‘Torn’ ? 
Nous vivons dans un monde manipulé au travers de l'image, déchirés entre le faux et le vrai, entre la manipulation du pouvoir et la volonté de la liberté de l'artiste, déchirés entre les racines qui nourrissent l'âme et suivent les rêves pour traverser les frontières.
Mon message est un appel à être autonome artistiquement et capable de trouver l'espoir à travers l'art, sans se laisser manipuler. 

Pour en savoir plus, cliquez ici

 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo