‘LOVE&LIGHT’ : Un concert de noël théâtral, orchestral, caritatif

Musique

CONCERTMUSIQUE
22/12/2020|Joëlle Armalet- Hajjar

Concert Online sur les plateformes digitales de la MTV les 23, 24, 25 et 26 décembre 2020.Rencontre avec Maestro Harout Fazlian

‘Love&Light’, un concert de noël orchestral, théâtral, caritatif est en cours de tournage. Son concepteur, un artiste passionné qui ne veut jamais imiter ce qui a déjà été fait et rêve les yeux ouverts à ce qu’il pourrait encore et toujours imaginer pour surprendre, émerveiller, émouvoir.

 

Maestro Harout Fazlian, chef d’orchestre principal de l’Orchestre Philharmonique du Liban n’est plus à présenter. Après les merveilleux concerts qu’il nous a offert en trente années de création et d’interprétation et qu’il conçoit toujours comme des œuvres totales ; surtout après le moment privilégié, presque sacré que fut le concert présenté à Baalbeck ‘The Sound of Resilience’ en juillet 2020, qui a été vécu comme un moment de communion et un baume réparateur par les libanais, voilà qu’il commet encore une fois un spectacle hors normes, avec ce Concert de Noël qui marque la première date festive intervenant après l’explosion du 04 Aout 2020, et qui pourrait soulever une polémique sur sa pertinence, en ces temps de deuil collectif. 

 

 

Pourquoi avez-vous voulu malgré tout produire ce spectacle musical en ces temps de deuil et de tristesse ?

Je suis un musicien et la musique accompagne tout le spectre de mes émotions dans ma vie personnelle. Je pourrais étendre cela à tous ceux qui écoutent de la musique c’est-à-dire à presque tout le monde. Qui de nous n’a pas une chanson joyeuse qui marque un évènement heureux, ou une mélodie romantique qui célèbre une rencontre, ou encore un morceau déchirant qui parle d’une rupture et bien sûr une chanson triste qui pleure un disparu. La musique est une compagne et j’ai voulu la convoquer pour accompagner mes compatriotes dans leurs deuils, dans leurs pertes, dans leur tristesse et les mener en douceur vers une résolution et petit à petit vers l’espoir d’une réparation. 

 

Le format que prend cette production est inédit puisqu’il réunit musique orchestrale, chants de Noel, théâtre et cinéma. Pouvez-vous nous en expliquer les motivations ? 

Beaucoup de spectacles ont eu lieu depuis la terrible tragédie du port. Des hommages magnifiques, émouvants se sont multipliés et c’était nécessaire. Pour ma part j’ai voulu envisager le retour progressif de l’espoir en racontant une histoire avec un début, un nœud et une résolution. C’est notre histoire à tous et l’histoire de notre impossibilité à reprendre nos vies d’avant. Le script écrit par Wafa’ Halawi et Rolly Dib et mis en scène par la première, raconte le retour irrépressible de ce sentiment vital qu’est l’espoir sans lequel la vie ne peut ni reprendre ni se perpétuer. Avec beaucoup de délicatesse, le script invite au retour de la convivialité, à la célébration de l’amitié et à l’importance de la perpétuation du lien à travers le maintien des traditions envers et contre tout. La fête de Noël incarne les valeurs de partage, de la famille, de l’amitié et du renouveau qui sont les ingrédients d’une sortie de crise. De plus c’est une fête transgénérationnelle qui associe les parents et les enfants dans un même élan d’amour. 

 

Comment avez-vous réussi à financer ce projet ambitieux en ces temps de crise économique ?

Bien sur cela n’a pas été facile. Nous avons approché beaucoup d’institutions et de particuliers que nous avons dû convaincre de l’importance de ce projet, de sa nécessité en ces temps si difficiles. Evidemment beaucoup de personnes nous ont répondu être déjà engagées dans des secteurs plus essentiels à leurs yeux, tels les besoins alimentaires, sanitaires, les efforts de reconstruction. Autant je comprends et respecte les priorités vitales de la population, autant je ne peux me résoudre à réduire les hommes à leurs besoins primaires. Et c’est à leur essence humaine que je m’adresse avec ce travail artistique qui converse avec leur être profond et leurs émotions. Finalement à force de conviction, nous avons réussi à gagner l’adhésion de sponsors qui en nous finançant ont partagé notre audace. Je remercie le Conservatoire National du Liban qui nous a accompagné sans aucune hésitation dans cette belle aventure, le Casino du Liban et la MTV, ainsi que nos partenaires et sponsors qui nous ont fait confiance.

 

Comment la cause du Children’s Cancer Center s’est-elle insérée dans votre problématique ?

L’histoire que nous racontons dans notre scénario oppose deux approches du drame que nous avons tous subit. Il y a ceux qui voudraient reprendre au plus vite une vie normale et ceux qui n’arrivent pas à surmonter leur profonde tristesse. C’est à travers le personnage d’une survivante du cancer que les personnages en difficulté vont comprendre qu’ils ne peuvent pas renoncer à l’espoir alors que d’autres se battent pour survivre. 

 

Le soutien des secteurs artistiques et culturels libanais est une priorité absolue chez vous. Comment justifier cette priorité aujourd’hui ?

Je crois profondément qu’une civilisation ne se mesure pas à la bonne santé physique de ses hommes. L’on a vu dans l’histoire millénaire des hordes de vigoureux guerriers tout détruire et tout piller sur leur passage. Des villes et des villages réduits en cendres en quelques heures. Que reste-t-il pourtant, que ces forces du néant ne peuvent pas atteindre ? Une chanson fredonnée sur les lèvres d’un survivant, un poème porté dans le cœur d’un vieillard et qu’il récite devant un enfant. La civilisation est ce qu’une communauté arrive à transmettre à ses enfants en dépit et malgré tout. Elle est le patrimoine commun qui témoigne du génie des hommes et traverse l’obscurité et les obscurantismes pour mettre en lumière la beauté des hommes. C’est pourquoi je mets l’Art au sommet de mes priorités.

 

Enfin quel est le message que vous souhaitez transmettre à travers ce spectacle ?

Cela peut vous sembler simpliste si je vous dis que je désire transmettre de l’espoir. Pourtant ce mot galvaudé à tout va porter en lui l’essence humaine qui a permis à l’espèce de subsister et de découvrir le monde. L’espoir d’une terre nouvelle, d’une vie meilleure par exemple. L’espoir est le moteur de la vie, son catalyseur. Je veux donc rendre à ce mot sa valeur d’anticipation et d’action. Nous en avons besoin pour surmonter l’accablement qui nous paralyse. Nous devons retrouver l’action pour conjurer ces mêmes forces qui nous ont jetés dans cet accablement et cette immense tristesse. 

 

Je veux aussi dire à vos lecteurs d’acheter en masse des billets pour ce concert online pour soutenir le Children’s Cancer Center à qui sont destinées toutes les recettes. 15000 LL seulement pour aider et aussi pour se remettre à espérer.

Concert sans audience Online diffusé sur la plateforme de la MTV. 

 

A savoir

Avant-Première le 23 décembre 2020 à 21h00

Les 24, 25, 26 décembre 2020 en diffusion continue (accessible 24h00) sous tous les fuseaux horaires. 

Billets à 15000LL sur le site de Antoine Ticketing ou sur place auprès de toutes les branches de la Librairie Antoine. 

 

Pour ne savoir plus, cliquez ici

Articles Similaires

Article side1 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)