ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Yaané ? Aux confins des identité(s) : #2 Dis-moi comment tu parles, je te dirai qui tu es

04/05/2022|Sarah Younan

Fort de ses pluralités, le Liban ne semble pas arriver à surmonter les différences sur lesquelles il repose pourtant. En 2019, la révolution ou thawra s’était érigée un bref instant en trait d’union entre les citoyens de tout horizon. Mais le naturel est revenu au galop et avec lui les dissensions. Chacun est retourné dans son carcan familier, protégé de l'altérité. Le Liban s’est à nouveau divisé pour mal régner. À l’approche des élections législatives de mai, il est plus que jamais nécessaire d’ausculter sous toutes ses coutures la nation libanaise et comprendre pourquoi il est si difficile pour elle de faire société. 

 

Cette semaine, l'Agenda Culturel tend son micro à Amin Jules Iskandar, architecte et président de l’association Tur Levnon qui promeut la langue syriaque. Pour lui nul doute, en oubliant notre langue originelle, nous avons abandonné notre identité. “Quand un peuple n’ose plus défendre sa langue, il est mûr pour l’esclavage”, Rémy de Gourmont. 

 

Disponible sur Anghami, Spotify, Apple Podcast, Google Podcasts, YouTube

 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo