ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Vous êtes beaux mes révolutionnaires

11/11/2019|Gisèle Kayata Eid

Vous êtes beaux mes révolutionnaires. Tous. Et quand je dis tous, c’est tous.
Vous êtes beaux, tous égaux. Sans snobisme ou poing revanchard. Vous êtes tous debout, et nous avec, puisque vous avez redonné du sens au plus beau des label : Être Libanais. Votre pouvoir alimenté de chants vous grise, et nous avec.
Vous êtes beaux quand vous balancez les tabous, désavouez vos chefs omnipotents, replacez votre religion dans ses temples et que vous osez vos haines et assumez vos désirs.
Vous êtes beaux aussi dans votre slow attitude : bougies, fleurs, casseroles, chaîne humaine, partage d’eau et de nourriture, séances de yoga, musique dans la rue… Vous êtes le visage de l’humanité avec vos mains qui se tiennent, vos regards croisés, le partage de l’eau et du pain. Fini le temps des malls et de la consommation défouloir. Fini le speedy time, hachuré, inconséquent, rageur et désespéré. Vous avez désormais tout votre temps, au grand dam des politiciens qui tablent sur lui pour vous réduire à néant. Mais ils n’auront pas votre peau. Avec cette révolution, vous avez découvert les promesses de l’horizon illimité et des lendemains qui chantent.
Vous êtes beaux, vous qui aviez le profil bas de quémandeur devant les ambassades et qu’aujourd’hui vous criez votre droit à vivre, respirer, aimer et travailler dans votre pays. Vous êtes pleins de dignité quand vous refusez de saigner pour des vampires politiques insatiables.
Vous êtes surtout beaux quand, épaule nue contre voile, vous balancez ces livres d’Histoire qui vous ont désunis en vous racontant mille et une histoires falsifiées.
Vous êtes beaux quand vous discutez, vous écoutez, participez à des débats… là où on vous apprend que la société civile veut dire votre voix contre un élu, que la démocratie c’est chacun, plus chacun, plus chacun ; que la force n’est pas l’apanage de ceux qui l’impose ; que la guerre est finie et le temps de l’ignorance avec ; que désormais c’est sur la paix que vous allez construire et qu’aucun discours creux, aucune loi inique, aucune tentative de déstabilisation ne vous atteindra désormais ; et que, plus autour de vous l’étreinte se fait forte, plus la vôtre est puissante… Et que c’est ça qui fait toute votre beauté.

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo