ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

Qu’est-ce que la nuit des idées et à quelle édition en est-on ?

Lancée en 2016 par l’Institut français de Paris lors d’une soirée exceptionnelle qui a réuni à Paris de grandes figures françaises et internationales conviées à dialoguer autour des grands enjeux de notre temps, la Nuit des idées s’est très vite imposée dans l’agenda français et international. 

Chaque année, aux quatre coins du monde, les instituts français et leurs partenaires sont invités à promouvoir ensemble la libre circulation des idées et des savoirs autour d’un thème unique que chacun est libre d’interpréter à sa manière. Ces rencontres résolument pluridisciplinaires proposent, au cours d’une même séquence, conférences et tables rondes, mais aussi projections, performances artistiques et ateliers jeunesse.

Pour 2023 au Liban, la Nuit des idées sera célébrée les 2 et 3 mars prochains à l’Institut français, autour de la thématique « Plus ? ». Nous avons fait le choix, pour cette 8ème édition, d’un format inédit et innovant en partenariat avec le Live Magazine. 

 

Qu’est-ce que Live Magazine ?

Le Live Magazine, créé il y a 9 ans et qui compte 125 éditions à son actif, se conçoit comme un « journal vivant ». C’est une soirée exceptionnelle au cours de laquelle se succèdent, sur scène, des journalistes, des auteurs et des artistes qui viennent raconter une histoire personnelle qu’ils ont eux-mêmes vécue ou sur laquelle ils ont enquêté. Vous assistez donc à un spectacle, unique et éphémère, plutôt que de simplement tourner les pages d’un magazine.

Nous avons voulu cette année croiser de manière totalement inédite les concepts de Nuit des idées et du Live Magazine. Sept récits se succèderont – libanais, français ou autre - suivis d’un huitième récit spécial, plus long que les autres, et porté par une personnalité intellectuelle forte et différente chaque soir : la directrice du musée archéologique de l’AUB Nadine Panayot le 2 mars et le sociologue français Jean Viard le 3 mars. Cette seconde partie de soirée sera modérée par un journaliste de l’Orient-Le Jour, notre partenaire historique dans le cadre de la Nuit des idées, à qui reviendra la charge d’accueillir le « grand témoin », puis de proposer un débat avec les autres intervenants et le public.

 

Dans l’état actuel de la situation libanaise, considérez-vous que le thème, « Plus ? »  est aussi adapté au Liban ?

Le thème « Plus ? » doit se comprendre au sens large. Il invite à s’interroger sur nos modes actuels de consommation, de production et de circulation, dans un contexte où le « plus » n’est pas forcément synonyme d’un « mieux ». Il questionne la recherche incessante de performance et la pression pour la réussite dans nos sociétés, qu’il s’agisse de l’école, du travail ou du sport. Il amène à réfléchir sur ce que sont réellement nos besoins fondamentaux, et comment y répondre en intégrant les préoccupations liées à l’écologie et à la justice sociale. Ce sont des questions pertinentes et universelles, dont beaucoup trouventune résonance particulière au Liban.

 

Qu’attendez-vous de ce débat d’idées ?

A la fois qu’il soit fécond par la qualité des échanges, entre les intervenants d’une part et avec le public d’autre part. Car la dimension participative et interactive de la Nuit des idées a toujours fait partie de son ADN. Au-delà, j’espère qu’il sera l’occasion de belles rencontres entre intellectuels, auteurs et artistes des scènes libanaises, françaises et au-delà. Que cette nuit soit aussi un temps de respiration pour le public, en contribuant à accompagner les questionnements de la société et à nourrir la réflexion sur le Liban de demain.

 

Inscription obligatoire sur ce lien

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo