ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Une cantate pour un anniversaire

20/12/2023|Nelly Helou

Pour célébrer le trentième anniversaire de la chorale de l’Université Notre-Dame (NDU) son fondateur et conducteur Père Khalil Rahme a donné le vendredi 15 décembre dans le cadre de Beirut Chants (BC) un beau concert en l’église Saint Joseph de l’USJ à Beyrouth rue Monnot. Ce moment musical inédit s’est déroulé en présence de S.B. le patriarche maronite Bechara Rai, du Nonce apostolique, de l’ambassadeur de France au Liban, d’officiels et comme tous les soirs de ce mois de décembre d’un très nombreux public.

 

L’événement fut ponctué par un arrangement musical confié à Alberto Maniaci, compositeur, pianiste et conducteur, natif de Palerme 1987, en vue de condenser des albums musicaux œuvres du Père Rahme au fil de ces trente années. Avec adresse et dextérité Maniaci a fait de ce répertoire riche et varié une belle cantate, telle une prière. D’ailleurs avant le début du concert père Rahme a demandé à l’auditoire de ne pas applaudir après chaque morceau mais d’attendre la finale. La requête fut respectée en cette belle église.

 

Un chœur pour tous les cœurs

Chaque cantique était précédé d’une brève lecture donnée par le narrateur Père Youhanna Geha qui en ponctuait le thème, puis suivi d’un interlude. Durant 70 minutes l’assistance fut plongée dans une atmosphère de recueillement, de joie, d’espérance, sur des paroles lyriques, chantées par un chœur d’hommes et de femmes aux voix multiples, accompagnés de l’orchestre, de la Mezzo- Soprano Fabienne Daher et du Baritone Salam Geha. La musique d’ouverture fut suivie de « l’hymne du monastère ». La Mezzo-Soprano chante le « Je vous salue Marie » le Baritone interprète le cantique puissant « des profondeurs » (minal a’maki) Dieu écoute nos prières. L’annonce à Marie dans « un petit village » est émouvante. L’alléluia de la nativité s’affirme avec force. Le morceau « Saint après saint », évoque les saints du Liban qui protègent le pays et ses fils. Dans « gloire à Dieu » les voix du chœur aux intonations multiples se mélangent. Avec « La lumière fut » (Achraka Al nour) les voix s’élèvent vers le ciel. Le concert s’achève avec «la Gloire du Liban ». Trente morceaux qui nous ont fait revivre et se remémorer ces chants et cantiques bien connus des Libanais toutes générations confondues. Car tout au long de ces 30 années Père Rahme, la chorale et le chœur de la NDU se sont affirmés à travers un répertoire de qualité, par leur participation à des festivals internationaux et avec l’orchestre philharmonique libanais, ainsi que par leur collaboration avec de grands compositeurs tels Gabriel Yared, Yad Kanaan, et Valentino Miserachs Grau.

 

Préserver nos valeurs

Dans une brève allocution le patriarche Rai a félicité et remercié Micheline Abi Samra fondatrice de Beirut Chants pour sa persévérance en dépit de tous les drames que nous vivons.

« Ces temps -ci, dit-il, les libanais certes ont le cœur profondément serré avec ce qui arrive à Gaza et qui se répercute au Sud Liban. Mais en dépit de tout, le Christ est vivant l’espérance et le seigneur de l’histoire sont vivants ». Il a de même félicité la chorale de la NDU ainsi que son fondateur et conducteur Père Khalil Rahme “qui a choisi de fêter ce 30ème anniversaire avec Beirut Chants. « Vous préservez affirme le patriarche le vrai visage, du Liban, le Liban de la culture, du don, de la productivité qui nous élèvent vers les hauteurs à l’opposé de ceux qui rabaissent le pays et le plongent dans la boue de la politique mesquine et des intérêts à bon marché au détriment de la patrie et du peuple”. 

 

« Bonne fête à tous. Notre espérance est solide car elle repose sur le Christ une espérance pour tous, chrétiens ou non chrétiens. Aujourd’hui pas de crainte pour le Liban nous sommes fort le Christ est né, alléluia ».

 

Micheline Abi Samra affirme de son côté: « Nous sommes fiers et heureux que cette soirée soit sous le patronage et la bénédiction de sa béatitude le patriarche Rai qui ne cesse de clamer la parole de vérité pour défendre le Liban. Vos prêches courageux et votre action continue en vue de l’élection d’un président de la République et la Défense de la Constitution du pays et sa démocratie, sont une requête de tous les Libanais de toutes confessions et appartenances. Votre appui à Beirut Chants est une décoration sur nos poitrines ainsi que votre affirmation qu’elle constitue une initiative réelle pour préserver l’identité multiculturelle du Liban et son message universel.

Un grand merci à la NDU qui a choisi de célébrer son trentième anniversaire dans le cadre de BC sous la direction de Père Khalil Rahme qu’on aime et apprécie. Beyrouth est notre destin. La musique, le dialogue et l’amour sont notre destin”.

 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo