ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Un nouvel espace brocante à Beyrouth ouvert par l’ONG Arcenciel

12/04/2022|Juliette Pirot-Berson

« La brocante c’est une unité d’Arc en ciel qui prend des meubles d’occasion, les retape et les remet à neuf pour ensuite les revendre, explique Jihad Jilwan, en charge du nouveau lieu. Au sous-sol de ce centre commercial, une grande variété de meubles occupe la nouvelle enseigne. Canapés, armoires, tables, ou encore vaisselle. Tous ces meubles sont donnés par des particuliers au bénéfice de l’association et rénovés par une trentaine de salariés, souvent en situation de handicap ou de grandes difficultés. Formés par Arc en ciel, l’objectif est de rendre ces personnes autonomes, et de les aider à se réinsérer sur le marché du travail. Une partie des meubles rénovés est donnée aux personnes dans le besoin, et le reste est vendu dans le magasin à des prix abordables.

 

La brocante d’Arc en ciel n’est pas nouvelle. Un espace similaire existait déjà à Damour, mais en 2019, un incendie a ravagé 80 % des locaux. L’activité de rénovation de meubles s’est ensuite développée au lendemain de l’explosion du port de Beyrouth, pour venir en aide à ceux dont les logements ont été détruits, notamment dans le quartier de Karantina.

En plus de « La Brocante », le nouveau magasin à Beyrouth accueille d’autres unités d’Arc en ciel. Un espace est dédié à « La Boutique », où sont vendus des vêtements de seconde-main, issus des dons et réparés par les soins des salariés. On trouve également des produits locaux de petits producteurs libanais, réunis sous la marque Beit El Mouzareh, une unité d'Arc en ciel qui joue le rôle de plateforme pour ces agriculteurs libanais.

 

« La partie sociale est aussi importante que la partie économique », souligne Jihad Jilwan. Les ressources collectées par les ventes sont réinvesties dans les projets d'arc en ciel et servent à rémunérer les personnes employées pour les activités de rénovation.

 

Arc en ciel est une ONG libanaise fondée en 1985, pendant la guerre civile. Environnement et agriculture, santé et handicap ou encore éducation...ses champs d’action sont très larges. Assistée par de nombreux bénévoles, l'association a pour mission d'aider les personnes dans le besoin et marginalisées dans la société.

Connue pour son activité de recyclage, Arc en ciel poursuit sa démarche de développement durable avec ce nouvel espace à Beyrouth, qui répond à un objectif à la fois social et environnemental : donner une seconde vie à des meubles et des vêtements tout en aidant des personnes à avoir un travail et à être indépendantes. Une approche qui peut bénéficier à l’économie libanaise en créant des emplois et permettant au plus grand nombre d’avoir accès à des produits abordables, face à l’inflation galopante qui sévit au Liban.

 

La crise a fait évoluer le mode de consommation des Libanais, qui se tournent davantage vers les produits d’occasion. « Avant la crise économique actuelle, les Libanais n’avaient pas cette mentalité, ils n’achetaient que des produits nouveaux, des marques », explique Jihad Jilwan.

 

Le magasin du Galaxy Complex est amené à s’agrandir sur une superficie de 2000m2. Arc en ciel en effet aussi souhaite soutenir les artisans libanais en leur offrant un espace pour exposer leurs créations. Un restaurant ouvrira également prochainement et des événements ponctuels sont prévus.

 

Infos pratiques :

Instagram ; Facebook

Galaxy Complex, Galerie Semaan, Boulevard Camille Chamoun

Ouvert du lundi au vendredi, de 10h à 19h

Dons de meubles : 81-214840

Dons de vêtements : 81-200518
 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo