ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Rencontre avec Rifaat Tarabey, interprète de ‘Hamlet, Le Prince Fou’

10/10/2019

Pourquoi avoir choisi de monter une suite directe de ‘Hamlet’ de Shakespeare ? 

Que ce soit Gerard Avedissian ou moi, on nous posait souvent la question pourquoi ne présentez-vous pas des œuvres dignes du grand théâtre au Liban, vous qui avez transformé ‘Le Rocher de Tanios’ en une œuvre superbe pour la scène ? L’occasion s’est présentée avec ce projet ambitieux : ‘Hamlet, Le Prince Fou’ : Le rôle de ‘Hamlet’ est le rêve de tout homme de théâtre, et il est de mon devoir d’artiste de présenter une œuvre de cette qualité. 

 

Quelles ont été les sources d’inspiration pour l’écriture de ‘Hamlet, le Prince Fou’ ? 

Gerard Avedissian a adapté l’œuvre de Shakespeare pour un one-man show, tout en respectant le texte original. Hamlet raconte son drame, (aidé par deux acteurs silencieux) tout en invoquant toutes les péripéties de l’histoire. Son tour de force a été de se baser sur le texte original en anglais, ainsi que de consulter multiples traductions, dans plusieurs langues. Ce fut notre choix naturel de présenter la pièce en arabe littéraire simplifié, afin de respecter la poésie théâtrale de Shakespeare.

 

Est-il difficile d’adapter une suite en format one man show d’une pièce aussi longue et remplie de personnages que ‘Hamlet’ ? 

Cette œuvre est expérimentale par excellence, que ce soit pour l’interprétation ou la mise en scène. Un seul acteur cherche à vivre le personnage principal, tout en interprétant plusieurs autres personnages nécessaires au déroulement de l’histoire. Il raconte ce qu’il sait, mais ignore ce qui se trame au palais derrière son dos. Pour la mise en scène, Avedissian joue sur l’équilibre entre la poésie du texte et la force du visuel sur scène, pour accompagner Hamlet dans sa grande interrogation : « être ou ne pas être ».  

 

Quelles libertés d’écriture et/ou de mise en scène le choix d’un One man show vous a-t-il offerte ? 

La liberté est une arme qu’il faut savoir manier à bon escient. Le défi réussi de Gerard Avedissian est d’être au niveau créatif de ce bijou du théâtre international, que ce soit au niveau de l’écriture ou de la mise-en-scène, tout en rendant cette œuvre ‘disponible’ pour le plaisir du plus grand nombre d’amateurs de théâtre en 2019 au Liban.

L’équipe formidable de cette pièce : Mohamad Hjeij, Farid Chawki. Scénographie : Hassan Sadek, Costumes Bshara Atallah, Dessins Jean-Marc Nahas, Musique Nadim Torbey. 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo