ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Quoi de neuf au CPML? Numérisation du fonds Jean Labaky

24/06/2022|Zeina Saleh Kayali

Le Centre du patrimoine musical libanais (CPML-Espace Robert Matta) situé au Collège Notre-Dame de Jamhour a pour but de rassembler, conserver et valoriser tout ce qui se rapporte aux musiques libanaises, à ses compositeurs et interprètes. Le CPML enrichit régulièrement ses collections en recevant des archives et de la documentation, de la part des compositeurs ou de leurs familles. Pour les lecteurs de l’Agenda culturel, le CPML ouvre régulièrement ses portes pour raconter et montrer ces documents émouvants, témoins uniques de la vie musicale au Liban. 

 

La famille de Jean Labaki   (1923-2000) a déposé l'oeuvre du compositeur au CPML et la numérisation de ce riche fonds vient d'être achevée.

  

Jean Labaky était un enfant de Baabdath, ville pour laquelle il a gardé toute sa vie un coin tendre. Après des études au Collège de la Sagesse, il suit une formation de lettre françaises à Lyon, mais sa vraie passion est la musique qu’il étudie auprès de Bertrand Robilliard à l’Université Saint Joseph.Son catalogue est composé d’œuvres liturgiques et profanes et il est le fondateur et le directeur de nombreuses chorales à travers le Liban. D'ailleurs il n'écrivait pas pour écrire, mais répondait à un besoin pastoral ou ecclésial, ou à la demande d’une chorale. Sa musique, essaye d'adapter les outils de la musique occidentale au contexte libanais. En cela il est comparable à Toufic Succar.  D’ailleurs ce dernier écrit une préface pour l’oratorio Salat el Jabal, où il dit : « Les cantiques maronites dont Jean Labaky s’inspirent sont rehaussés par une polyphonie adéquate, teintée de cette sobriété qui invite à la prière ». 

 

A part la musique sacrée, Jean Labaky a également composé des  opérettes pour les enfants, des comptines interprétées par Sammy Clark, (Loubnan ya habibi etc.) ou Magida El Roumi (Al Bahr et Al Qamar) qui figurent dans le cd qu’elle a consacré aux enfants. A son catalogue figurent également de nombreuses chansons ainsi qu’une opérette inachevée intitulée Fakhreddine

 

Outre les partitions qui sont consultables au CPML sur rendez-vous ainsi qu'à distance (cpml@ndj.edu.lb), on trouve dans le fonds Jean Labaky un dossier de presse très complet sur ses activités musicales ainsi qu'une riche correspondance.

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo