ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Quand une comédie musicale rime avec famille

18/04/2023|Nelly Helou

Écrite et dirigée par Samer Hanna et produite par Jukebox, la pièce relate une réunion de famille assez particulière. Une mère perfectionniste, Thérèse et son époux Samir réunissent leurs trois enfants qui vivent à Beyrouth pour un week-end familial dans leur maison d’enfance à la montagne, le but de ce rassemblement étant de célébrer l’anniversaire de leur fils. Se joignent à eux le copain hippy de leur fille ainsi que leur curieux voisin. Ils sont loin de se douter que des secrets vont être dévoilés, que le chaos va s’ensuivre et des éclats de rire aussi… 

 

Sur scène dans un salon familial de montagne, deux acteurs bien connus du monde du théâtre et du petit écran : Maggy Badaoui et Hagop Der Ghougassian, dans le rôle respectif de la mère et du père de famille.  Autour d’eux de jeunes diplômés du théâtre déterminés à donner le meilleur d’eux-mêmes et qui se donnent à cœur joie sur scène. Dans chaque séquence le dialogue est suivi par une chanson et une chorégraphie, en corrélation avec ce dialogue, les paroles étant de Johanna Toubia et la chorégraphie d’Amer Fayad.  
 

Les caractères des personnages sont volontairement exagérés : Thérèse la perfectionniste qui n’arrête pas de donner des conseils, de réprimander les uns de complimenter les autres, invoquant sans cesse la vierge et des saints du Liban dont les statues sont mises sur un piédestal dans le salon, exaspère ses enfants et encore plus le mari très relax. De même chacun des trois enfants et les deux amis ont leur caractère propre et un comportement spécifique.  

Sous le couvert du rire de la musique et de la danse on retient de multiples réflexions et messages sur la vie de famille, les souhaits des parents pour leurs enfants devenus adultes et sur les réunions familiales surtout d’anniversaires 2que l’on veut toujours parfaites…..  

 

Avec plusieurs numéros de danse et de chant, bien interprétés, certains quiproquos et les surprises au second acte, cette comédie musicale vous fera rire et chanter tout au long de la soirée. A la première il y avait de la joie dans la salle avec la présence des nombreux copains des acteurs qui tapaient des mains pour accompagner danses et chansons et qui les ont vivement applaudis en finale comme nous tous. Allez donc vous détendre avec « Yen3 ad Alayna » et oublier l’espace d’une soirée, le triste quotidien.

 

Photo de couverture : @Sarin Geudelekian

 

Photo @Ghassan Aflak

 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo