ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

Retour

Partager sur

single_article

Ouvrages rangés, à déranger : Le choix de Charif Majdalani

22/03/2024

Ce livre de l’écrivain canadien d’origine srilankaise Michael Ondaatje est un récit que j’ai lu il y a trente ans. Je crois en avoir même fait une brève recension dans l’Orient-Express en 1996 ou 1997. Puis il est resté dans ma bibliothèque, paisiblement, sur les rayons de littérature anglaise et celle du Commonwealth. 

 

Il m’arrive de revenir par lubies ou envies sur des ouvrages que j’ai lus il y a longtemps. La proposition de l’Agenda Culturel m’a permis de monter dans les hauteurs de la bibliothèque et d’en descendre ce livre dont je gardais un très beau souvenir et qu’il était justement dans mes projets de relire - lecture sans cesse reportée depuis des mois.

 

L’ouvrage décrit la société huppée des années 20 et 30 du XXème siècle dans ce qui s’appelait encore à ce moment l’île de Ceylan. Ces années sont celles des parents et grands-parents de l’auteur. Ondaatje les raconte à partir d’un bref voyage de retour qu’il fait dans son pays natal.

 

J’avais adoré les évocations drôles, poétiques, pleines d’anecdotes et d’histoires dont est composé le livre. Dans des chapitres courts, Ondaatje raconte sa famille dans toutes ses ramifications, les liens de filiations et d’ascendances, les souvenirs, les moments heureux, les personnages fameux et les situations demeurées dans les mémoires. Tout cela trace le portrait d’une époque révolue, d’un pays à la nature luxuriante et à l’architecture mélangée mais un pays qui, depuis, a évidemment beaucoup changé.

 

thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo