ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Marc Beyrouthy, un amoureux de son pays, engagé pour un Liban plus durable

15/03/2022|Juliette Pirot-Berson

Il y a un mois, la boutique MadebyNature a ouvert ses portes à Kaslik. Un projet initié par Marc Beyrouthy, en collaboration avec Anthony Rahayel, connu par son initiative et sa page NoGarlicNoOnions (@nogarlicnoonions) sur les réseaux sociaux. A l’intérieur du magasin, les produits d’environ 300 producteurs libanais sont mis en vente. Une déclinaison physique de la plateforme de vente en ligne du même nom qui existe depuis 2 ans. « C’est probablement le plus grand magasin de mouneh du Liban », déclare Marc Beyrouthy. Au-delà des mouneh - ces produits du terroir libanais conservés de manière traditionnelle - on y trouve des produits frais, des huiles essentielles, des cosmétiques, ainsi qu’un espace pour se restaurer et une salle de conférences pour organiser des événements sur l’agriculture et l’environnement.

 

Un point essentiel pour les créateurs du lieu : réussir à maintenir les prix à un niveau accessible au plus grand nombre. « La mouneh doit être abordable pour tout le monde, ce n’est pas un produit de luxe », précise Marc Beyrouthy.

 

Soutien à des petits producteurs, renforcement de l’économie libanaise, et promotion de produits respectueux de l’environnement...leur projet s’inscrit dans une démarche de développement durable. Mais comment s’assurer de la qualité de produits, dans un pays dépourvu de réglementations environnementales ? Pour vendre chez MadebyNature, les producteurs doivent remplir plusieurs conditions : accepter que leur processus de production soit filmé sans préavis, être attentifs aux retours des clients, et avoir des produits constants, obligatoirement fabriqués au Liban. Marc Beyrouthy compte sur les marchés, organisés chaque mois en parallèle du magasin, pour créer un lien de confiance entre producteurs et consommateurs. 

Les deux fondateurs de la boutique, Marc Beyrouthy et Anthony Rahayel se sont rencontrés à la chaîne de télévision MTV pour laquelle ils produisent tous les deux des vidéos. Le courant passe bien et ils décident de collaborer ensemble dans des vidéos postées sur Youtube depuis maintenant deux ans. « Nous, on croit que le Liban est le plus beau pays du monde, on essaye de montrer la richesse et la beauté du Liban et surtout les héros libanais, les gens qui malgré la crise restent ici et continuent à faire des produits locaux et artisanaux », souligne Marc Beyrouthy. Avec la crise économique et sanitaire, ils développent une volonté commune de s’investir davantage dans le domaine de la production locale, qui les a conduit à l’ouverture de cet espace de vente.

 

La production locale connaît un nouvel essor au Liban. Avec la succession de crises, certains Libanais se réorientent vers l’agriculture, longtemps abandonné au profit du commerce. « Beaucoup de gens ont relancé des secteurs qu’on avait délaissé, maintenant, on voit des jeunes libanais qui par exemple deviennent fermiers », confie Marc Beyrouthy. La tendance est cependant loin d’être générale, car la majorité de la jeune génération choisit de quitter le pays.

 

Mais si la production locale augmente, les importations de matières premières restent nécessaires, car il n’est pas possible de tout produire au Liban. « 85 % de ce qu’un agriculteur libanais dépense, c’est en fresh dollars car c’est des produits importés », poursuit-il.

 

Selon lui, produire localement doit être un choix réfléchi, car cette démarche présente aussi des imperfections. De nombreux producteurs cherchent à exporter, au risque de priver les Libanais de produits primaires. « Tout le monde maintenant veut exporter, nous on essaye de dire aux gens qu’on ne peut pas tout exporter. Il faut que l’État fixe des quotas sur ce qu’on peut exporter ou non pour assurer la sécurité alimentaire du pays », explique Marc Beyrouthy.

L’engagement de ce dernier au niveau environnemental ne date pas d’hier. Issu d’une famille très soucieuse de l’environnement, il reçoit une éducation proche de la nature. A cela s’ajoutent 15 ans de scoutisme, de nombreux voyages à son actif et deux doctorats (ethno-pharmacologie et gestion de l’environnement), qui ont contribué à développer sa sensibilité environnementale.

 

Ancien chef du département des sciences agronomiques à l’Université Saint-Esprit de Kaslik (USEK) où il continue aujourd’hui à donner quelques cours, il a fondé au sein de d’institution le Comité vert qui a permis par ses actions de placer l’USEK à la première place des universités vertes au Liban et dans le top 10 de celles du monde arabe.

 

Il y a 7 ans, il fonde sa société Nature dans le but de poursuivre cette mission de sensibilisation à travers une grande variété d’activités : projets d’aménagement paysagers, décorations pour des mariages, accompagnement de producteurs, organisation de marchés, et maintenant l’ouverture de l’enseigne MadebyNature à Kaslik.

 

Dans le courant de l’année 2022, Marc Beyrouthy prévoit avec Anthony Rahayel de développer leurs vidéos « Mission Nature » dans plusieurs pays du monde pour continuer de sensibiliser à la protection de l’environnement.

 

En effet, ces dernières années, la prise de conscience écologique a gagné une nouvelle catégorie de la population. « La crise économique, en même temps que le covid, nous a enseigné beaucoup de choses. Les choses que je disais il y a 5 ans, les gens ne les écoutaient pas », poursuit-il en expliquant que ses vidéos suscitent plus d’intérêt qu’auparavant.

 

Père de trois enfants, Marc Beyrouthy a aussi confiance dans la nouvelle génération plus consciente de ces enjeux. « Je dois laisser un beau Liban pour mes enfants, comme mes grands-parents l’ont laissé, ça c’est la grande bataille », conclut-il.

 

A savoir
MadebyNature

Sea Side Rd, Kaslik

@madebynature.lb

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo