ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

L’inestimable héritage de Camus

18/10/2023

Pourquoi un roman sur Camus ?

Nous vivons des temps de plus en plus troubles. Aujourd'hui même, au moment où j'écris ces lignes, le monde est en proie à des évènements sanglants qui ne peuvent que secouer la camusienne que je suis. Plus que jamais, les mots, la voix de Camus nous sont essentiels parce que porteurs de solidarité, d’humanité et de fraternité entre les peuples. Il était primordial de faire résonner sa voix.

Pourquoi avez-vous voulu ramener Albert Camus à la vie ?

« Ramener » Albert Camus à la vie par le biais d'une fiction peut paraître absurde ou encore courageux. Ou les deux à la fois. C'est pourtant le propre de la fiction : rendre l'impossible possible. « Ramener» Camus à la vie, c'était quelque part pour moi, un moyen de combler le manque.
Ce manque crucial de lumière au milieu des ténèbres. Ce manque de fraternité.

Quel est l'héritage que nous transmet Camus ? En avons-nous suffisamment mesuré la valeur ?
Son héritage est inestimable. À l'instar de ce qu'un père transmet à ses enfants. Un legs indéniable : l'amour d'autrui.

L'amour, la seule arme légitime, la seule arme susceptible de nous aider à continuer à mener le combat contre la violence et contre l'injustice.

Que pouvez-vous dire de cette tendance qui émerge de nouveau et qui tente de s'en prendre à Camus ?

Je dirais qu'il s'agit d'une tendance des plus stériles. L'ancien clivage Sartre - Camus est dépassé.

Si dépassé qu'il en est obsolète.

Face à de telles tentatives, le mieux, serait de garder le silence.

Les écrits et les actes de Camus parlent d'eux-mêmes. Il suffit de lire Camus ou de le relire plutôt que de perdre son temps à répondre à ses détracteurs ; de transmettre plus que jamais sa pensée et de rendre hommage à cet être « solidaire » et « solaire ».

C'est d'ailleurs dans cette optique que paraîtra le 7 novembre 2023 un ouvrage collectif en hommage à Albert Camus, « Créer c’est vivre deux fois » auquel ont collaboré 40 plumes issues du monde francophone, sous l'impulsion de Sandrine Mehrez Kukurudz, fondatrice du réseau Rencontre des Auteurs Francophones et de l’éditrice Anna Alexis Michel. Ouvrage collectif dont j’ai par ailleurs assuré la direction scientifique.

Alors que le mois de novembre 2023 marquera le 110e anniversaire de la naissance d’Albert Camus, quel message souhaitez-vous adresser aux lectrices et aux lecteurs et plus précisément au lectorat libanais ?
Je n'ai qu'un seul message à transmettre. Un message de paix : la paix est le seul combat qui vaille la peine d’être mené, nous dit Camus.

Aux lectrices et lecteurs libanais, je dis toute ma solidarité en ces moments des plus préoccupants où le pays des Cèdres retient son souffle. Et j'espère que la lecture de “Mon” Camus leur apportera cet “espoir du monde” qui nous est si cher et que nous avons en partage.


A savoir
Ce roman est disponible à la librairie Antoine.

 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo