ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

LIFF 2022 : une célébration du cinéma indépendant

31/08/2022|Amaya Singh

Devenu un incontournable de l’agenda beyrouthin, le Lebanese Independent Film Festival (LIFF) compte bien marquer la rentrée 2022 avec une cinquième édition ambitieuse. Du 1er au 3 septembre, le festival fondé en 2018 par le réalisateur Gauthier Raad revient à Station Beirut (Jisr el Wati) pour célébrer le cinéma indépendant et permettre à des professionnels du cinéma locaux et internationaux de se réunir. Engagé pour la liberté d’expression, le LIFF se veut être une plateforme de discussion sur le cinéma indépendant qui met un point d’honneur à transmettre des histoires et échanger des idées loin de toute censure.

 

Les compétitions officielles, menées par un jury composé de profils très variés, récompensent longs et courts métrages indépendants, libanais ou internationaux, de tout genre (fiction, documentaire et animation). Parmi les 500 films candidats, 103 films ont été sélectionnés pour concourir dans 28 catégories de compétition différentes. D’après les organisateurs, “cette année, la programmation est tout à fait exceptionnelle”. Outre la partie compétition, le festival reste tourné vers le public avec des projections publiques en continu, complétées par des séances de discussion avec les réalisateurs. Parmi les films à ne pas rater, on compte les trois films qui marquent la cérémonie d’ouverture du festival : Conversations with an actress, un documentaire d’Estéphan Khattar, The sun sets on Beirut de Daniela Stephan et The Giant Taro Root de Samir El Kawas. Tandis que les premières éditions du festival comptaient une majorité de films internationaux, la programmation inclut de plus en plus d'œuvres libanaises, pour le plus grand bonheur des organisateurs.

 

En ces temps difficiles, le LIFF souhaite contribuer à (re)faire de Beyrouth un hub important pour les arts et la culture. Cependant, les autres villes libanaises ne sont pas en reste. Le LIFF a commencé à voyager à travers le pays pour répandre l'amour du septième art sur tout le territoire libanais. Ainsi, trente films ont été projetés le weekend du 27 et 28 août à Douma, dans le cadre du festival. Le LIFF s’étend, et avec lui, la célébration du cinéma.

 

Consultez le programme, en cliquant ici

 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo