ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Les Cordes résonnantes en harmonie libanaise

12/06/2022|Zeina Saleh Kayali

Ce jeune ensemble à cordes fait partie des formations qui, contre vents et marées, portent la parole musicale libanaise à travers notre pays, mais pas seulement. Car Les Cordes résonnantes reviennent de Belfort, en France où elles ont présenté un programme exclusivement libanais. Et c’est une belle première, car jusqu’ici l’ensemble s’était surtout illustré par ses inteprétations de musique baroque et classique. 

 

Le chef des Cordes résonnantes, Joe Daou et leur administrateur, Elie Sfeir, ont tous deux souhaité s’intéresser au répertoire des compositeurs libanais des 20e et 21e siècles. Après de nombreuses heures de recherches au Centre du patrimoine musical libanais (CPML) qui concentre l’essentiel de la production musicale classique libanaise, ainsi qu’une analyse très poussée des oeuvres disponibles, ils se sont décidés pour un programme très écletique et varié, comme l’est le patrimoine musical libanais, lui-même d’une extraordinaire diversité, à l’image de l’âme libanaise. 

 

Ainsi des compositeurs aux langages musicaux aussi différents que Jamal A. Hosn, Iyad Kanaan, Georges Baz, Wadia Sabra ou Bechara El Khoury ont trouvé leur place dans cette programmation très émouvante et leur oeuvre est brillamment portée par les Cordes résonnantes tant en France qu’au Liban. Car le Festival international de musique universitaire de la ville de Belfort (FIMU), dont le thème de 2022 était le Liban, a invité l’ensemble à se produire au début de mois de juin, le sélectionnant parmi plus d’un millier de formations ayant posé leur candidature. Les Cordes résonnantes donneront également un concert le 20 novembre prochain dans le cadre des Musicales du Liban à Paris, festival dont le but est de valoriser et de diffuser la musique savante libanaise.

 

Ambassadeurs de leur musique nationale, portant haut les couleurs de leur pays et de sa culture, les Cordes résonnantes font partie des quelques rares formations qui croient encore que le Liban peut apporter quelque chose au monde. Ils en offrent une image de civilisation et de raffinement, loin des exactions politiques et financières qui hélas aujourd’hui collent à la peau de notre pauvre petit pays. 

 

 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo