ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Lara Alameddine : Beyrouth mérite bien un tarot !

12/12/2023|Tania Hadjithomas Mehanna

Nulle part autant que dans cette région du monde, le destin ne semble soumis à aucun contrôle. Entre le fameux Inchallah, et le fatalisme avec lequel on se console comme on peut, les choses se font comme elles doivent se faire. Mais cela ne nous empêche pas d’être très attachés au symbolisme sous toutes ses formes. Entre superstition et curiosité, et en bon orientaux que nous sommes, nous adorons depuis toujours demander aux astres, aux cartes, ou même au café ce qui nous attend demain. Et parfois la vie nous réserve bien des surprises. 

 

Rien ne prédestinait Lara Alameddine à se lancer dans son aventure réussie de Tarot Beirut. Cette diplômée en ingénierie économique et financière menait en tant que numéro 3 d’une banque japonaise en Arabie Saoudite sa carrière tambour battant. En 2010, lors de vacances passées au Liban, elle se procure le tarot de Marseille de Camoin-Jodorowsky et entame l’étude de ce support divinatoire millénaire. Elle se rend vite compte de la puissance du tarot et, un soir où elle avait disposé les cartes en forme de mandala et était rentrée se coucher, elle est réveillée en pleine nuit par une lumière blanche irisée de violet qui semble émaner de nulle part. Effrayée, elle décide de ne plus toucher les cartes et « oublie » le tarot durant près de 8 ans. Mais, quelque part, le changement s’était déjà instillé en elle, puisqu’elle décide alors de quitter cette vie trépidante et stressante qu’elle vivait pour revenir à l’essentiel. 

 

Généreuse et altruiste, Lara Alameddine se lance alors dans un vaste programme éducatif destiné à partager les outils essentiels qu’elle a acquis durant sa vie professionnelle avec les enfants dans le monde entier. En collaboration avec les Nations Unies, l’Unicef, l’UNESCO et la Commission Européenne, elle sillonne depuis de nombreux pays et, à travers son projet “Vis à Vie”, communique sa créativité, son enthousiasme, sa positivité et surtout cette extraordinaire énergie, de celles qui font bouger les montagnes. 

Une rencontre amoureuse en 2018 avec un passionné de tarot la fait « replonger » dans les dédales de cet art divinatoire qui n’en finit pas de révéler ses secrets et ses pouvoirs. Elle étudie donc, suit une formation avec Philippe Camoin, un des créateurs du jeu de tarot qu’elle utilise, s’entraîne tous les mardis à L’Area, le pub parisien de son meilleur ami, Edouard Chueke et, petit à petit, se forge une vraie clientèle. Dispensant gratuitement lectures et conseils, le tarot deviendra vite une vraie passion. 

 

Lara Alameddine décrypte les cartes, les traverse, les laisse la traverser, lui parler. Elle en connait chaque recoin, chaque symbole, chaque indice et chaque interprétation. Elle se lance dans l’acquisition de tarots différents, en collectionne plus de 200 et devient une vraie « historienne » des cartes. Sachant que l’origine du tarot viendrait d’Égypte, il est cependant étrange qu’aucun jeu n’existe en arabe. Il n’en fallait pas plus pour que l’idée de faire un tarot oriental germe dans l’esprit de Lara. Il sera en arabe, aux couleurs orientales mais surtout libanaises et il se nommera tout naturellement Tarot Beirut. 

 

Mais, en vraie professionnelle, notre passionnée n’allait rien laisser au hasard. Reprenant les codes du tarot de Marseille, elle mettra plus d’un an à étudier de plus près nos traditions vestimentaires régionales, nos pièces de monnaies, les fondements de notre architecture. Après les premiers coups de crayon, elle est appelée pour une mission de longue haleine au Mexique. Elle confie à son amie graphiste et illustratrice, la talentueuse Monique Bejjani, la mission exaltante mais pas si évidente de créer le premier tarot oriental. Un an plus tard, le 22 février 2022, Tarot Beirut est breveté. De la passion de deux femmes, mais aussi de leur persévérance, de leur méticulosité et de leur talent. Un tarot dont la mission première est de « faire du bien ». Tarot Beirut «A mystical tool for positive guidance and well-being ». Grâce à la fidélité de ses anciens « fans», Lara Alameddine imprimera une première édition de mille exemplaires et, devant le succès de ces tarots, en imprimera une deuxième. 

 

Aujourd’hui une véritable communauté est née. Elle regroupe celle et ceux qui ont acquis le Tarot de Beyrouth, qui ont été initiés par Lara, qui partagent leurs tirages, leurs lectures et leurs interprétations. Une communauté qui tend à s’élargir puisque Lara Alameddine donne tous les samedis des formations et colore sa page Instagram de conseils initiatiques. Beyrouth méritait bien un tarot. 

 

A savoir

Instagram : @tarot.beirut

www.tarotbeirut.com

 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo