ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

La vie en kaléidoscope

22/09/2022|Christiane Tawil

Programme inédit, Meta Sensible invite à un embarquement dans un monde rêvé. Un univers imprégné de sens et d’émotions. Le concept réunit le réel au virtuel, l’artisanat et le fait- main au numérique. Pour cela, « Mondes physique et digital ne s’opposent plus. Mieux, ils fusionnent, s’augmentent », analyse Vincent Grégoire, de l’agence NellyRodi. De cette hybridation heureuse et créative émerge une réalité décontractée et fantaisiste. 

 

Un vent d’optimisme 

Plus que jamais, l’ère post-Covid consacre la maison comme un nid protecteur. C’est le temps de la douceur, des formes naïves et arrondies. Une décoration bubble gum aux tonalités vives et flashy qui répond à une esthétique gaie et fantasmagorique. 

Regroupés sous le thème What’s New?, les espaces d’inspiration sont bluffants : 

Elizabeth Leriche introduit dans Color Power un nuancier sur-vitaminé, tandis Francois Delclaux met en scène dans Utopia, le rêve avec des objets oniriques évanescents, un mobilier léger et poétique aux teintes poudrées comme le rose, le vert menthe à l’eau, le gris nuageux. Quant à François Bernard, il propose dans Kaleido Scope une panoplie d’objets à petits prix à la fois simples et colorés, exposés dans des cubes qui sont des boites à trésors. 

Color Power,Elizabeth Leriche. 
Utopia, Francois Delcaux. 
Kaleido Scope, Francois Bernard.


La vie reprend des couleurs 

Exit les agencements minimalistes et les tonalités neutres, la déco reprend des couleurs. Les formes s’adoucissent, les lignes affichent des arrondies bienveillants tandis que les meubles affirment leur identité forte. 

L’orange, le vert, le rouge sont à l’honneur, place aux teintes primaires qui mettent au goût du jour l’esthétique tout droit inspirée des années 70 et 80.

 

A l’honneur une femme !

C’est l’italienne Cristina Celestino qui a été nommée designer de l’année, sa mise en scène Palais Exotique à l’entrée du hall 7, et du restaurant du même Hall Signature témoigne de sa capacité de raconter des histoires. Ce palais immersif Réminiscence transporte le visiteur dans une autre réalité, une installation qui jette les ponts entre passé et présent. Sa touche à la fois discrète et délicate, est reconnaissable entre tous. Elle aime à imaginer des lieux de rencontres, de partage et convivialité. Ses réalisations témoignent de son éclectisme, de son attention aux détails et de sa sensibilité à l’histoire. Inspirée par les traditions italiennes et l’esthétique à la française, ses univers oscillent entre art design et mode.

Palais Exotique par Cristina Celestino. 
Palais Exotique par Cristina Celestino. 
Topiaria, pour Fornace Brioni par Cristina Celestino. Courtesy MattiaBalsamini. 

 

Les sens en émoi

La vue, l’odorat mais aussi le goût. Dans le secteur Cook&Share des démonstrations organisées par Gault& Millau mettant en exergue le talent de jeunes chefs de la cuisine française. Sans oublier l’exquise participation de Waww La Table, compte Instagram lancé il y a deux ans, qui s’est illustré dans l’art de recevoir.

 

Maison&Objet Paris met aussi en lumière les talents de demain avec le label Future on Stage qui récompense trois nouveaux éditeurs apparus depuis la pandémie.

 

La jeune scène hollandaise récompensée 

Dans la session de septembre, c’est la nouvelle scène néerlandaise qui en lice pour le Rising Talent Award. Avec la complicité de Chantal Hamaide, un jury prestigieux 100% féminin composé de : Wieki Somers, Kiki Van Eijk, Hella Jongerius, Ineke Hans, a sélectionné six lauréats prometteurs : Hanna Kooistra, Atelier Fig (Ruben Hoogvliet et Gijs Wouters), Visser &Meijwaard, Simone Post, Theophile Blandet -un Français- et Yoon Seok-un Coréen Hyeo- Des noms encore inconnus, mais qui potentiellement seront les Jurgen Bey Marcel, Wanders, Hella Jongerius de demain. 

Une exposition est montée pour présenter leurs créations aux visiteurs de Maison &Objet. Leur créativité s’inscrit dans la continuité des designers ainés qui, avec le collectif Droog Design dans les années 90, avait jeté les jalons d’un design conceptuel, fonctionnel, non conventionnel : un anti design aux lignes rigoureuses, aux formes pures et sans ornementation.

Depuis la dernière édition en date, un septième talent est récompensé, dans le domaine des métiers d'art, avec un prix spécifique : le Rising Talent CRAFT, à l'initiative d'Ateliers d'Art de France a été remis à Sanne Terweij.

 

La succès de la session de septembre a prouvé que le salon reste toujours un vivier de créativité et d’innovation. 

 

Le salon en chiffres 

- 58 688 visiteurs. 

- 147 pays représentés

- 5 000 marques

 

Crédit photo: courtesy Aethion /Maison&Objet 

 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo