ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

La Nuit des idées 2021

19/01/2021

Pourquoi avoir choisi le thème « Proches » ? 

L’édition 2021 prend un relief particulier dans le sillage de la pandémie de COVID-19. La crise sanitaire renforce le sentiment d’appartenance à un monde « globalisé », mais aussi, à l’inverse, nous invite à repenser notre rapport à l’autre, à nos proches, à notre environnement. Elle place sous le sceau de l’incertitude l’avenir de l’ensemble de nos modèles économiques et sociaux. Ainsi, l’édition 2021 de la Nuit des Idées offre l’occasion d’engager une réflexion collective et mondiale sur les contours de cette crise et sur les aspirations qui se dessinent pour « le Monde de l’après COVID-19 »

 

Le thème « Proches » a ainsi été choisi pour permettre d’interroger la transformation de nos rapports à l’espace et aux mobilités, pour découvrir les nouvelles solidarités que la crise de nos modèles économiques et sociaux appelle à construire. Et plus que jamais notre rapport à l’autre.

 

Ce thème a également une résonnance particulière en fonction des pays. Au Liban, porter un thème comme « Proches » pour l’Institut français nous a inévitablement amené à évoquer les liens étroits qui unissent nos deux pays. Face à la crise politique, économique et sociale qui frappe durement le Liban, la France a réaffirmé son soutien indéfectible au peuple libanais. Et au-delà des crises, ce qui a construit notre proximité, c’est bien sûr ce que nos deux pays ont en partage : la francophonie, la valorisation de la culture et des savoirs, l’amour des échanges, du débat et l’ouverture sur le monde.

 

Qui sont les intervenants ?

L’explosion du 4 août dernier a touché des quartiers qui concentraient un grand nombre d’institutions culturelles (galeries, espaces culturels, musées, ateliers d’artistes) et a jeté dans une très grande précarité nombre d’artistes qui y résidaient. L’Institut français a immédiatement réagi, notamment en choisissant de soutenir les institutions et les acteurs qui portent cette vie culturelle beyrouthine bouillonnante, unique dans la région, à laquelle nous sommes tous fortement attachés. 

 

Cette nouvelle édition de la Nuit des idées mettra ainsi à l’honneur les artistes libanais, toutes disciplines confondues. L’Institut français du Liban participera au « live » mondial à travers quatre événements illustrant la diversité de la scène artistique libanaise, programmés entre 19h30 et 01h00 (heure du Liban) : (i) une série de conversations en compagnie de cinq artistes libanais, (ii) un dialogue avec l’Egypte entre deux metteurs en scène majeurs du Moyen-Orient, (iii) un road trip exclusif avec le danseur Alexandre Paulikevitch et (iv) une « déambulation poétique » à l’occasion de l’exposition « L’Art blessé » présentée à la Villa Audi sur une idée originale de Riad Obegi, président directeur général de la banque BEMO, et une conception de Jean-Louis Mainguy.

 

J’aimerais insister sur le fait que cette nuit numérique se fera également l’écho des débats et des préoccupations qui agitent le monde entier. Les voix viendront de l’Océanie à la Californie explorer le thème « Proches » durant 24 h, en passant par le Liban bien sûr. Ainsi, à San Francisco comme à Mexico, à Séoul, à Lomé, à Toronto ou à Beyrouth, cette nuit numérique mondiale sera l’occasion de se sentir plus « proches » que jamais, de donner à voir des idées intimement liées à un lieu, à un espace, de renforcer les connections à l’échelle du monde, d’interagir avec d’autres publics : bref, de célébrer une pensée qui déjoue les frontières grâce à la révolution numérique.

 

Hartmut Rosa est l’invité d’honneur, dites-nous en plus.

Chaque année, l’Institut français sollicite une personnalité majeure appartenant au domaine du savoir ou de la création pour parrainer ce grand rendez-vous international de la libre circulation des idées et des savoirs. 

La réflexion que porte Hartmut Rosa fait plus que jamais écho à ce que nous vivons. Penseur de la modernité, il est en effet reconnu internationalement pour sa réflexion sur notre rapport au temps et à l’accélération de la marche du monde. Comment trouver la bonne distance aux êtres et aux choses ? Comment entrer « en résonance » avec elles, pour reprendre l’une de ses interrogations majeures qui scandent son œuvre depuis son ouvrage pionnier Accélération (2013) jusqu’à son dernier opus Rendre le monde indisponible (2020) traduit récemment en français ? 

 

De nombreuses personnalités seront également présentes aux côtés du philosophe et sociologue allemand Hartmut Rosa : les philosophes Souleymane Bachir Diagne, Daan Roovers et Christia Mercer, les écrivaines Djaïli Amadou Amal (lauréate 2020 du prix Goncourt de l’Orient, décerné à Beyrouth en décembre), Lioudmila Oulitskaïa, Gong Ji-young, Iman Mersal et Julia Baird, l’autrice-compositrice Patti Smith, les activistes Vandana Shiva, Alexia de la Seiglière, Sally Rugg, Amira Yahyaoui et Susmi-ta Mohanty, le physicien Etienne Klein, le chef gastronomique Claus Meyer, l’historien Lonnie Bunch, l’architecte Jeanne Gang, le réalisateur Johnnie To, ou encore les artistes Philippe Quesne, Rachelle Agbossou et Kapwani Kiwanga.

  

En donnant la voix à des personnes issues du monde entier, cette édition 2021 offre une possibilité unique de penser collectivement ce que nous vivons, de trouver des voies pour faire face à cette crise sans doute appelée à durer.

 

Cette édition ne sera que numérique, comment peut-on s'inscrire

La Nuit des idées se déroulera en partie en présentiel dans les pays où la situation sanitaire le permet. Toutefois, conscient de la situation sanitaire fortement dégradée dans nombre de pays et de la restriction de la mobilité des personnes, l’Institut français a choisi d’innover et de proposer à chacun de participer à une expérience numérique unique et inédite : 24h de Nuit et d’idées, du contenu live ou exclusif.

 

Aucune inscription n’est requise. Accessible à tous et gratuite, deux flux en direct seront proposés sur la page Facebook de l’Institut français du Liban (@InstitutFrLiban), l’un en français, l’autre en anglais. Vous pourrez retrouver le programme complet sur la page Facebook @InstitutFrLiban #NDI2021lb

 

www.lanuitdesidees.com

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo