ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

"Kafir el-Nahl": passion théâtrale et intrigues humaines intenses

21/12/2023

La pièce Kafir el-Nahl ("La ruche d’abeilles"), écrite par Dimitri Melki et mise en scène par Chadi el-Habr, rassemble un casting riche composé de Daoud Haddad, Lynn Jammal, Jana Ghandour, Mohamad Ahmad et Serena el-Dahdah, avec la participation notable de Dina Elhaf et Chris Ghafari. Prévue pour être jouée à l’ACT du théâtre Le Monnot les 21, 22, 23, 28, 29 et 30 décembre 2023, cette pièce suscite un enthousiasme palpable parmi ses créateurs.

L’auteur de Kafir el-Nahl,Dimitri Melki, évoque sa source d’inspiration avec passion: "Lors d’une conversation avec des amis autour de l’amour et de son rôle crucial dans notre société actuelle, j’ai été frappé par leur rejet catégorique de ce concept, ainsi que par cette barrière infranchissable qu’ils érigent entre eux et autrui. C’est à partir de cette conversation qu’a germé l’idée de cette pièce."

Concernant le délai d’écriture, il ajoute: "D’habitude, écrire une pièce ne me prend pas plus de 25 jours. Toutefois, ne devrait-on pas également tenir compte du temps passé à vivre les expériences et les peines relatées dans l’œuvre? Une question qui demeure sans réponse."

L’acteur Mohamad Ahmad

Le metteur en scène, Chadi el-Habr, partage son expérience de collaboration avec l’auteur: "En 2000, j’ai découvert une œuvre de Dimitri Melki intitulée Narcisse. J’ai été séduit par sa plume et par la profondeur de ses idées. Ce travail m’est resté en mémoire jusqu’à ce que je décide de le porter sur scène en 2017. Depuis, notre collaboration sur des projets théâtraux n’a cessé de s’intensifier. Les écrits de Dimitri semblent taillés sur mesure pour ma mise en scène, nourrissant mon horizon créatif et donnant des ailes à mon imagination. Ses pièces, centrées sur l’être humain, s’accordent parfaitement avec mon intérêt pour la nature humaine, la souffrance, la peur de la mort. Ses idées enrichissent mon processus créatif et j’adapte par la suite son travail sur les planches."

 

Les acteurs, également emballés par ce projet, décrivent leurs personnages. Mohamad Ahmad explique: "J’interprète Rony, un personnage intelligent, élégant et fortuné. Doué pour dire le bon mot au bon moment, il est cependant empreint d’arrogance. Parfois cruel, il essaie de manipuler et de contrôler les autres, indifférent à leurs sentiments. La richesse du texte me permet de saisir pleinement les autres personnages, facilitant ainsi la compréhension du contexte et la signification cachée de chaque mot. Cela éclaire également le passé du personnage et ses interactions avec les autres acteurs."

L’actrice Jana Ghandour

Jana Ghandour, à son tour: partage son expérience: "Mon rôle a représenté un défi en raison de ses traits distinctifs. Cette femme, au caractère à la fois incisif et arrogant, possède un charme dont elle est consciente. Ce rôle m’a permis de découvrir de nouvelles facettes de l’art dramatique et d’apprendre à maintenir un rythme soutenu et une présence constante."

Kafir el-Nahl promet donc une expérience théâtrale captivante, explorant les méandres de l’amour contemporain à travers des personnages riches en nuances.

 

Cet article a été originalement publié sur le site Ici Beyrouth

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo