ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Sous le soleil de Saida

31/07/2023|Camilla Mina et Lilia Geha

Après avoir tant entendu parler du charme des lieux culturels de Saida, on décide de visiter cette jolie ville. Située à moins d’une heure de route de Beyrouth, Saida est une ville chargée d’histoire. Ses petites ruelles et ses souks authentiques donnent une atmosphère joyeuse et mystérieuse à cette ville du Liban, aussi connue sous le nom de « capitale du Liban Sud ». 

 

Que vous soyez passionné d’histoire et de patrimoine ou que vous souhaitez en apprendre plus sur cette région unique, Saida est une étape incontournable. Dans l’antiquité, Saida était l’une des plus grandes villes de la Phénicie. Aujourd’hui, c’est l’une des villes plus importantes du Liban. Il est possible de visiter de nombreux vestiges, comme le château de la mer, le château de la terre et le temple d’Eshmoun. Le centre historique de la ville fait partie de la liste indicative au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1996. 

 

L’Agenda Culturel vous propose quelques « must » pour votre visite à Saida:


Le Musée du Savon de la Fondation Audi

Un espace de culture : le Musée du Savon raconte l’histoire du savon au Moyen-Orient et permet de découvrir les différentes étapes de sa fabrication à base d’huile d’olive. À la fin de la visite, il est également possible de visionner un petit film d’environ dix minutes sur le travail des artisans libanais et leur savoir-faire. 

 

Christiane Audi, la présidente de la fondation Audi, nous fait visiter cet endroit magnifique. Fortement impliquée dans le développement culturel et social de Saida, elle nous explique que cet espace se prête à des expositions, des concerts, des projets de films, séminaires, conférences et ateliers pour enfants. Elle nous raconte l’histoire de ce lieu qui accueille la maison familiale de la famille Audi depuis le 19ème siècle, puis entièrement restaurée par M. Raymond Audi. 

 

Dans la boutique, il est également possible d’acheter les savons et d’autres cadeaux parfaits pour un souvenir de Saida à apporter à vos proches.  Après la visite, on décide d’aller goûter la fameuse citronnade maison dans le café du musée. Cet endroit agréable et frais est idéal pour se reposer avant la visite aux souks de Saida.    

 

Les souks

Découvrez la magie des souks, un trésor d’authenticité et de merveilles à explorer. Situés entre le château de la mer et le château de la terre, ils sont très animés et riches en couleurs et épices. On y retrouve des boutiques de toute sorte. 


Palais Debbané 

Ne manquez pas d’explorer le musée du Palais Debbané ! C'est bien plus qu’un simple musée, c’est une immersion dans la richesse culturelle du Liban. Il s’agit d’un ancien palais datant du 18ème siècle. Vous serez accueillis par un mélange d’éléments architecturaux ottomans et libanais, témoignant du riche passé de la région. Les salles du palais sont décorées et ornées de détails élaborés. La richesse du décor et les plafonds magnifiquement sculptés vous transporteront dans une autre époque. 

 

Musée Khan Sacy 

Le musée Khan Sacy, ou plus connu sous le nom de Palais Sacy, est un trésor archéologique qui appartient à la famille Sacy. Il raconte une partie du passé de la ville. Situé à l’intérieur des murailles, le Khan Sacy remonte à l’époque des Croisés et ensuite des Mamelouks. On y trouve des salles de hauteur majestueuse avec trois puits d’eau, un four et trois hammams. 

 

Auparavant, le Khan Sacy et le palais Debbané appartenaient à Agha Hammoud, mais la famille Debbané a ensuite acheté le salamlik (aire réservée aux invités avec des salles de réception et de grandes cours), et la famille Sacy a acheté le harem, qui est connu aujourd'hui sous le nom de Khan Sacy. 

 

Le Hammam Al Jadeed  

Ouvert de 8h à 19h, l’endroit regorge de petites salles aux nombreuses surprises. Les explications sont passionnantes. On peut observer l’architecture Ottomane et les traditions antiques importantes. Il s’agit du plus grand et du plus important hammam de la vieille ville. Construit en 1720 par Mustafa Hammoud, il a été fermé à la fin des années 1940 et a été récemment restauré et rouvert pour accueillir des expositions et des événements culturels.    

 

Une visite de cette ville s’impose absolument et pour un avant gout, nous partageons avec vous la vidéo de notre journée sous le soleil de Saida!

 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo