ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Joëlle Tomb animée par la recherche et le fait artistique

23/08/2022|Randa Sadaka

Dans le portrait de l’introductrice conjuguant prestance et chaleur humaine, les origines levantines sont primordiales. Teintant son caractère haut en couleurs, la méridionale qui sommeille en elle se manifeste par de ponctuels soubresauts forgeant sa personnalité. La «globe trotteuse» revendique pourtant son appartenance américaine avec fierté. Ayant grandi entre l’Arabie Saoudite et le Liban, l’étape universitaire canadienne précède une installation aux Etats-Unis où elle fonde avec son époux Christopher et leurs trois enfants un nouveau foyer. Depuis toujours, la femme demeure au cœur de ses précautions. Un zeste matriarcal tout en respectant les schémas traditionnels, l’exigeante prône l’émancipation féminine par l’éducation et le travail, modèle incarné en l’espèce avec détermination.

 

Joëlle Tomb a de qui tenir ! Entrepreneuse accomplie à l’instar de sa mère pédopsychologue, la philanthrope préside la fondation Fouad et May Tomb pour les Arts, institution qu’elle initie en 2019 avec la bienveillante complicité de ses parents pour administrer l’œuvre de son père. Dépositaire d’un legs pictural fondamental, elle devient au nom de sa fratrie l’ambassadrice d’un clan uni. Autour de ce firmament, les constellations s’alignent et scintillent à l’unisson.   

 

La fondation consacre le travail épique de l’école «Arts et Renaissance», datant d’un quart de siècle. Afin de donner un souffle nouveau à l’œuvre pérenne de ses cofondateurs May et Fouad Tomb, l’heure est au travail dans un cadre légal clair. L’un des principaux objectifs de l’organisme consiste à réunir la production picturale de Fouad et celle de son illustre père Maroun. Né dans une Palestine sous mandat Britannique, ce dernier joue un rôle central sur la scène artistique régional. Son fils formé en Amérique du Nord expose quant à lui aux quatre coins du monde et s’avère être un maître chevronné distillant la graine artistique chez ses étudiants. Ainsi l’institution présente en 2022 le premier projet de la plateforme : l’ouvrage «Fouad Tomb, peintre humaniste et pédagogue engagé» publié aux éditions Dergham en deux formats distincts (français et anglais). La monographie dévoile les nombreux registres d’un plasticien se révélant un portraitiste et un coloriste hors pair. 

 

L’avenir s’annonce brillant pour Joëlle Tomb, capable d’équilibrer l’exécution entre vitesse et performance. Afin d’ouvrir le fond Maroun Tomb au monde de l’art, il convenait de collecter et mettre en scène sa production dans un espace de prestige. L’institution produira à Dar El Nimer du 22 février 2023 au 13 mai 2023 le rendez-vous pictural entre Maroun Tomb et son fils Fouad intitulé «Meshwar from Palestine to Lebanon: a dialogue between father & son». En plus d’un accrochage, l’événement regroupera un ambitieux programme de conférences ainsi qu’une exposition hors les murs rapprochant les beyrouthins de l’abstraction contemporaine du pinceau de Fouad Tomb. L’ensemble sera gratuit pour tous, la crise économique actuelle ne saurait empêcher le plus grand nombre de bénéficier d’une activité culturelle riche. Bien plus qu’un simple loisir, l’accès légitime à l'éducation artistique incarne le combat de Joëlle Tomb au chevet du Liban ; la peinture est un vecteur d'impact social et de justice stimulant la créativité, l'imagination et l'innovation.

 

Les commandes de monographies et la rétrospective muséale célèbrent le riche héritage artistique de la dynastie Tomb. S’investissant personnellement, Joëlle s’implique en faveur des projets qu’elle porte. Son soutien s’engage sur la durée pour construire un mouvement, une équipe, un programme viable. L’ensemble de ces activités repose sur la fondation et plus précisément sur elle-même. Son travail dans l’immobilier prospère au sein d’un influent réseau ; Engel &Völkers est leader dans le domaine de la transaction de biens immobiliers de luxe. L’entrepreneuse consacre les fruits de son labeur à sa passion : la peinture. L’intervenante participe et modère la conférence «Art in Business» en septembre 2019 à Beyrouth. Aux Etats-Unis, elle imagine plusieurs projets publics artistiques. L’un d’eux consiste à soutenir deux artistes avec un accompagnement personnalisé et un capital de départ afin qu’ils puissent ouvrir une galerie d’art à Newton. 

 

Boston joue effectivement un rôle crucial dans la formation de son esprit en faveur de la défense de l'art : bénévole en tant que guide à l'ICA –Institut d’art contemporain- pendant trois ans, membre puis administrateur honoraire du conseil d'administration de l'ARCK-Art Resource Collaborative for Kids-, son éducation et sa compréhension de la réalité contemporaine acquièrent une dimension supplémentaire  avec sa participation à deux grands projets d'art public (une murale dans le Fenway «I am, we Are» et «Webster Court» ou la transformation d'une grande maison victorienne en une installation artistique avec la collaboration d'étudiants diplômés de l'École du Musée des Beaux-Arts).

 

Créant des abstractions à travers son médium de prédilection, l’acrylique, la plasticienne tient sa première exposition individuelle intitulée «Introspection» au Newton City Hall en 2019. En 2022, son expertise est reconnue par sa nomination au poste de Présidente du conseil d'administration du «New Art Center» à Newton.

 

Articuler une réflexion historique ajoute une certaine valeur à ce qui est montré au public, en mettant en lumière des périodes et des pratiques peu exposées grâce aux recherches menées par Joëlle allant à la rencontre de chercheurs et d’artistes, sans hésiter à traverser l’Atlantique pour cela. L’étendard altruiste et inspirant de cette reine de cœur, à la tête bien faite, flotte bien haut. Son histoire comprend des marqueurs modernes universels dans une autonomie générale construite sur l’équilibre dont elle hérite et qu’elle perpétue à son tour. 

 

L’action artistique de Joëlle Tomb se poursuit ci-dessous :

https://newartcenter.org/board-of-governors/

https://streetartunitedstates.com/the-webster-court-project-in-newton-ma/

https://sculpturemagazine.art/the-webster-court-project/

https://www.arckboston.org/who-we-are/#board-of-directors https://www.podchaser.com/podcasts/cherry-bomb-the-podcast-1674117/episodes/joelle-tomb-arts-advocate-and-92859682

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo