ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Habibet Albi Inti : Une pièce hors normes

18/05/2023|Nelly Helou

Après un mois de représentations au théâtre Monnot, la pièce écrite et mise en scène par Lucien Bourjeily se joue au théâtre al Madina et continue d’attirer un très large public. A quoi donc est dû ce succès ?

 

La scène s’ouvre sur un homme étendu sur un lit spacieux torse nu avec les poignets ligotés aux barres et les yeux bandés. Rôle joué par Tarek Anich. Face à lui une jeune et jolie femme habillée d’une robe noire courte portant un masque, et bien maquillée. Rôle joué par Farah Shaer. La chambre à coucher est spacieuse. Sur une table de travail un portable. La scène est en place pour ce huis clos. L’homme se réveille se trouve enchainé incapable de bouger et se met à lancer des rafales de mots grossiers de quoi écorcher des oreilles pudiques. Impassible, elle refuse de le détacher. Il réclame son portable elle répond qu’en venant chez elle il lui a demandé de le balancer. On est donc face à une véritable confrontation entre ces deux êtres qui de toutes évidences se connaissent bien, leur relation n’est pas fortuite, mais lui était loin de se douter que ce weekend qu’il vient de passer avec elle prendrait une telle tournure. On peut penser à une scène orageuse entre l’homme et sa maitresse, suite à une séquence érotique. Certes il s’agit d’un drame intimiste mais d’une connotation différente, et l’enjeu de la pièce d’un peu plus d’une heure de temps est d’une autre forme de sado masochisme. 

 

L’homme incarne tous ceux qui ont plongé le pays dans cet enfer, la femme se pose en justicier avec aussi ses failles. D’ailleurs les deux n’ont pas de noms ni de prénoms. Elle refuse de détacher celui qu’elle appelle son excellence le député ou son excellence le ministre avant qu’il ne se décide à réponde à une série de questions qu’elle lui pose. Il l’injurie, elle ne bronche pas et pose la première question concernant la construction d’un pont où il a fait des bénéfices juteux…. Les questions se suivent. Évidemment il ne s’agit pas du questionnaire de Proust, mais d’une multitude d’interrogations corsées puisées dans notre quotidien. Il se débine, elle le frappe avec la cravache.  

 

Lucien Bourjeily a choisi de dénoncer tous les maux que nous vivons à travers cette pièce de mise à nu : la corruption, le mensonge, le vol, l’hypocrisie et même l’adulation du leader quel que soit son comportement. La jeune femme reconnait elle aussi ses erreurs. Il est intéressant de noter que l’enjeu de la pièce se dévoile progressivement en crescendo et maintient l’intérêt du spectateur avec des surprises en finale à ne pas révéler. De temps à autre on voit la jeune femme s’installer devant son ordinateur et écrire puis elle dépose des appareils dans plus d’un endroit dans la chambre, et le tout s’explique en finale. La pièce est soutenue par le jeu naturel des acteurs ayant une longue expérience théâtrale à leur actif, et un dialogue pertinent fait de sarcasme, d’ironie, de vérité mordante, d’interrogations. Le bien et le mal se juxtaposent. 

 

Auteur, réalisateur et metteur en scène de théâtre et de cinéma ayant à son actif plusieurs pièces et des films qui ont parcouru les circuits des festivals du monde avec plusieurs prix dont le prix du jury au festival international du film de Dubaï 2017, Lucien Bourjeily nous offre avec Habibit Albi Inti, une œuvre scénique originale, où il a mis à sa façon, ce qu’il a dans le cœur concernant notre société et ceux qui nous gouvernent. Est-il pessimiste? Plutôt réaliste, et comme dans toute œuvre engagée, la pièce doit nous faire réfléchir et réagir, si l’on veut édifier un Liban basé sur des valeurs saines. Un travail de longue haleine à tous les niveaux et dans les tous domaines.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo