ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Gilles & Boissier invente le design Quiet Luxury

08/11/2023|Sylvie Gassot

Un pratique synonyme de luxe, porté par une vision foisonnante, rigoureuse et culturelle. Cette esthétique radicale signe la reconnaissance internationale de Gilles & Boissier. Inspirant, le décor scénographie, comme une composition musicale, la topographie de choses du quotidien rares et utiles. Reliant inspiration et émotion, cette collection aspire à une discrète simplicité. Elle jaillit d’une exigence absolue. Mobilier, assises, luminaires, art de la table, linge de maison… naissent du dessin et de la matière. Empruntant leur sensualité aux icônes d’autrefois pour traduire l’époque en choses rares qui font la vie belle. Celles-ci bousculent l’alphabet du design d’un «quiet luxury» au chic irrésistible. Conjuguent d’envoûtantes essences de bois et les lignes épurées chères à Patrick Gilles (qui a fait ses armes chez Christian Liaigre). Et jeu de couleurs comme fluidité spatiale, domaine de Dorothée Boissier dont l’élégance innée égaie les volumes. Deux influences stylistiques qui s’opposent et s’attirent comme une partie de ping-pong mental. «Nous aimons les choses et créons une collection de meubles, d’objets, d’émotions. Entremêlant et conjuguant sans cesse et non sans plaisir les mots du dessinateur et les dessins de l’écrivain. Avec la France comme racine et le monde pour horizon!»

 

 

L’objet vit, respire Qu’elle soit en sycomore, cèdre noir brossé, noyer teinté, cuir fauve, marbre, onyx, bronze texturé, terre cuite, porcelaine de Limoges ou verre de Murano, chaque pièce exprime une histoire. Parfois tendre, brutale, chatoyante, indomptable ou polie, toujours belle et intelligente! L’émotion jaillit de la main de l’artiste et de celle du maître artisan toujours présente pour décrire une courbe, une nervure, une irrégularité ou une évidence. L’objet vit, respire. Avec pour mot d’ordre: ne pas en faire trop. Ici, une fleur en sequin quitte son rôle d’accessoire pour distraire en vedette un coussin de canapé. Là, des candélabres à la Barry Lindon, étirés comme des branches d’arbre, déclarent leur flamme au salon. 

 

Rose fanée, l’art de la table en porcelaine épouse des sets en lin ancien d’un profond bleu nuit où se perdre. Accord parfait entre raffinement et convivialité. L’œil s’enchante d’une harmonie douce, elle émane de la générosité des créations. Caracole d’une console radicale à fière allure à une applique dont l’éclat nuageux brille de traits de laiton doré pour une modernité affirmée. Dialoguant avec leurs choses de la vie, jamais accessoires, toujours essentielles, Patrick Gilles et Dorothée Boissier intègrent les œuvres d’artistes coups de cœur dont le talent apporte un sens. Le caractère trempé de chaque création devient alors irrésistiblement unique. Et embarque pour un voyage enthousiasmant au pays du quiet luxury. Tendance qui fait fureur. Preuve que la dolce vita est une idée neuve.

 

Retrouvez tous les articles et le PDF de agenda côté déco ici

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo