ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Gibran accueille Tagore

08/06/2022|Amaya Singh

Ce n’est pas la première fois qu’un parallèle est dressé entre ces deux écrivains incontournables des littératures libanaise et indienne du XXème siècle, dont la rencontre et l’influence mutuelle furent source de spéculations mais jamais avérées. Les deux auteurs partagent une caractéristique commune, celle de laisser derrière eux une œuvre intemporelle cultivant une même ambition : délivrer un message de paix universelle. C’est dans le cadre d’une série d’événements liés aux 75 ans de l'Indépendance de l'Inde que l'Ambassade choisit de mettre à l’honneur l’œuvre de G.R. Tagore, dans sa grande diversité. 

 

Fer de lance de la Renaissance bengali, G.R. Tagore était écrivain, poète, dramaturge, compositeur et peintre. Gitanjali, (L’Offrande lyrique, en français), Gora (Visage pâle), et Ghare Baire (La Maison et le Monde) comptent parmi ses ouvrages les plus célèbres. Touchant à tous les genres littéraires, son œuvre s’exporte bien au-delà des frontières indiennes : il est le premier auteur non-occidental à recevoir le Prix Nobel de Littérature en 1913. La créativité prodigieuse de celui qui sera choisi pour composer l’hymne national indien a fait de de G.R. Tagore l’un des porte-paroles les plus importants de l’Inde contemporaine. À l’instar de Gibran Khalil Gibran, ses écrits font état de son implication dans les combats de son temps. Partisan d’une résistance pacifique au colonialisme, il s’est également positionné en faveur de changements sociaux vis-à-vis du système des castes et de la condition des femmes. D’expression arabe pour l’un et bengali pour l’autre, Gibran Khalil Gibran et G.R. Tagore avaient également l’habitude d’écrire en anglais, ce qui a contribué à faire de leur art un lien entre Orient et Occident. 

 

Cette exposition consiste en une rétrospective imagée de la vie et de l’œuvre de l’artiste protéiforme qu’est G. R. Tagore. L’Ambassadeur de l’Inde au Liban, Suhel Ajaz Khan espère qu’elle aidera à promouvoir le dialogue interculturel indo-libanais.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo