ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

'From Beirut Art + Design Scene', Rencontre avec Joanna Chevalier

29/09/2020

''Cette vente engage un double axe curatorial. Les artistes sélectionnés sont libanais, syriens, jordaniens, égyptiens… La sélection artistique est volontairement ancrée dans des thématiques régionales. Beyrouth, ville à la liberté d’expression inégalée au Moyen-Orient, est le lieu d’élan de leur carrière. La majorité de ces artistes ont acquis une reconnaissance internationale et leurs œuvres ont intégré de grandes collections et institutions telles que le Centre Pompidou, la Tate, le Moma, le Sursock Museum, la Fondation Saradar, la Barjeel Art foundation, Sharjah, le Jameel Arts Center…

 

La section design se distingue par un ensemble de meubles qui auraient pu aussi bien avoir été créés en Occident. Les objets présentés ne sont pas liés à un style oriental ou artisanal, il s’agit bien d’un design contemporain. De plus, la majorité des designers sélectionnés sont déjà représentés par des galeries européennes, américaines… Ils ont exposé à l’Institut du monde arabe à Paris, chez Carpenters Workshop Gallery, chez Nilufar, à la foire Nomad, chez Carwan Gallery, à Design Miami...

 

Ceci étant dit, il m’est bien sûr impossible de parler de « From Beirut Art + Design Scene », sans évoquer la date fatidique du 4 août 2020, jour de l’explosion survenue dans le port de Beyrouth. La déflagration a emporté une grande partie de la ville, et a surtout détruit la vie de milliers d’hommes, de femmes, d’enfants… La stupeur, la tristesse et le découragement qui frappent alors les habitants trouvent immédiatement un relais dans un élan inégalé de solidarité. Les Libanais, bien connus pour leur résilience, ne veulent plus de ce mot qui les caractérise. Ils veulent désormais opérer des changements, opter pour le renouveau. De résilients, ils deviennent sphinx, et veulent renaître, bâtir.

 

Cette vente présente plus de 70 créateurs, artistes, galeristes, designers, céramistes, photographes. Programmée bien avant la catastrophe, elle se rend aujourd’hui utile en redistribuant le produit des ventes à ceux qui ont tout perdu. La maison de ventes aux enchères PIASA, d’un commun accord, a désiré soutenir l’élan d’entraide international en reversant 5 % du produit total adjugé lors de cette vente aux étudiants de l’Académie libanaise des Beaux-Arts afin de fournir des bourses partielles pour contribuer aux scolarités des étudiants. 

 

Soutenir, contribuer à reconstruire, permettra à une nouvelle génération de prendre le relais de cet intarissable élan de vie.

 

Beyrouth n’est pas simplement un point sur une carte géographique, c’est un territoire d’affects porté par des millions de Libanais. Une diaspora de plus de 11 millions de libanais œuvre à reconstruire la capitale et à aider ses habitants les plus démunis. Le Liban est multiple, multiculturel, multiconfessionnel, il est le point de rencontre de l’Orient et de l’Occident. Au-delà de tout le bien et mal que cette terre et ses habitants ont pu et continuent d’absorber, le Liban a toujours su rester un territoire d’accueil. Des milliers d’immigrés constituent d’ailleurs une partie de son peuple. Ce multiculturalisme produit une richesse culturelle et une diversité créative que notre sélection a choisi d’honorer. Beyrouth est une vitrine qui permet aux artistes libanais et régionaux de démarrer leur carrière, de s’exprimer et vivre librement.

 

Beyrouth était, est et restera une plateforme artistique''.

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo