ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Festival international du court métrage de la NDU

20/11/2023|Gisèle Kayata Eid

Organisé par la Faculté des Sciences humaines du département des Arts audiovisuels de la NDU, en partenariat avec la Beirut Film Society, cette 17ème édition se tiendra du 21 au 24 novembre dès 16h00. 

 

Le coup d’envoi de ce festival qui se positionne comme « l’incarnation de la résistance et de la résilience contre toutes formes d’oppression », sera donné mardi 21 novembre à 18h avec la projection du film palestinien « The Present » réalisé par Farah Naboulsien présence de cinéastes, artistes et amoureux du septième art. 

Au programme, sont prévus des plateformes de discussions et d’interactions ainsi qu’un panel de films de qualité de différents pays qui attestent de la variété des points de vue et préoccupations autour de la planète  et de la richesse de leur provenance, ainsi que des différentes expertises en matière cinématographique du court métrage (Roumanie, Canada, Suède, Hongrie, Belgique, Finlande, Argentine, Autriche, Palestine, , France, Allemagne, Etats-Unis, Australie, Espagne, Arabie Saoudite, Jordanie, Estonie, Suisse, Grande Bretagne, Iran… ). 

 

Les soixante-dix courts métrages libanais et internationaux sont répartis en trois catégories : la compétition officielle, la catégorie Sparks (hors compétition) et celle des « Semences » consacrés aux nouveaux talents parmi les étudiants. Un jury, composé de la productrice Sabine Sidawi, de l’actrice Diamant Bou Abboud, du réalisateur Michel Kamoun, du réalisateur et acteur Fouad Yammine, et du réalisateur Amin Dorra, délibèrera des prix décernés au meilleur film de chaque catégorie. 

 

En marge des projections, des rencontres et débats sont prévus, dont celui du réalisateur Bahij Hojeij et du directeur de la photographie Milad Tok. Un autre face à face entre le réalisateur Michel Kammoun et l’actrice Rita Hayek portera sur les enjeux et les modalités de coopération entre les équipes de production. 

 

Dans le cycle de conférences spécialisées, deux jours, jeudi 23 et vendredi 24 novembre, seront dédiés au thème du « Cinéma pour la paix » avec la réalisatrice Zeina Daccache.

Enfin, le critique de cinéma et professeur des universités Émile Chahine en sa qualité de président d’honneur des jurys remettra le « Prix Émile Chahine » pour l’excellence cinématographique du plus méritant. 

La cérémonie de remise de prix clôturera le 24 novembre à 20h cet événement qui se donne pour objectif de « témoigner du pouvoir transformateur de la narration et des arts visuels». 

 

Pour tout renseignement sur les films projetés, leur provenance ainsi que leur durée, cliquez ici

 

L’entrée est libre.

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo