ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

‘Desert X’ une exposition de sculptures monumentales dans la région de AlUla

06/02/2020

Lita Albuquerque, NAJMA (She Placed One Thousand Suns On The Transparent Overlays Of Space), installation view at Desert X AlUla, photo by Lance Gerber, courtesy the artist, RCU and Desert X

Pourquoi l'art dans le désert et pourquoi AlUla?

L'exposition s'inspire du paysage extraordinaire et de la signification historique d'AlUla. Servant de carrefour entre trois continents et de passerelle entre l'Est et l'Ouest, AlUla a été construite à partir de civilisations successives et pendant des millénaires a été un lieu d'échange culturel. En tant que première grande exposition d'art contemporain d'AlUla, le Desert X AlUla marque un moment passionnant et transformateur pour l'Arabie saoudite, en faisant revivre cet héritage culturel et en ajoutant de nouvelles dimensions à l'avenir de la destination en tant que musée vivant et ouvert qui inspire la créativité.

 

Combien d'artistes participent et comment les avez-vous choisis ?

Les artistes sont au nombre de 14 : Lita Albuquerque, Manal Al-Dowayan, Zahrah Al-Ghamdi, Nasser Al-Salem, Rashed Al-Shashai ,Gisela Colon, Sherin Guirguis, Mohammed Ahmed Ibrahim, Nadim Karam, eL Seed, Wael Shawky, Muhannad Shono, Superflex, Rayyane Tabet.

Ils ont été sélectionnés par les 3 commissaires d'exposition Aya Alireza, Neville Wakefield et moi-même. Il était important que l'exposition reconnaisse les artistes dynamiques de l'Arabie saoudite aux côtés de noms internationaux et régionaux, représentant une pluralité de voix. Les artistes ont été invités à visiter AlUla pour repérer ses conditions environnementales, son contexte historique et les communautés environnantes.

 

Y a-t-il un thème pour cette exposition ?

Les artistes ont été encouragés à produire des réponses créatives à grande échelle, propres à un site et à leur expérience de la région, inspirant un nouveau dialogue sur le désert.

 

Comment rejoindre AlUla et visiter l’exposition ?

AlUla est située à 1 100 km de Riyad, dans le nord-ouest de l'Arabie saoudite. Des vols pour l'aéroport d'AlUla sont disponibles depuis Riyad et Djeddah. L'aéroport se trouve à 30-40 minutes de route du centre d'AlUla et de ses hôtels. AlUla par la route est à environ 3,5 heures de Médine. 

 

L'exposition est gratuite et ouverte au public, cependant les billets doivent être réservés sur le site web experiencealula.com ou sur le stand de vente à Winter Park à AlUla. 

 

Pour les visiteurs internationaux, un e-visa touristique est désormais disponible pour l’Arabie Saoudite. Il s'agit d'une simple application en ligne qui prend 24 heures à traiter.

 

A savoir

L’exposition se tient du 31 janvier au 7 mars.  https://www.desertx.org/alula

 

L’installation de Nadim Karam

Inspiré en grande partie par la diversité de la faune et de la flore des paysages du désert d'Arabie, qui abrite des milliers de plantes et d'espèces animales, «On Parade» représente la riche biodiversité de l'Arabie saoudite. Les rochers du désert et le flux mouvant de ses sables sont le théâtre de milliers de formes de vie. Ils appartiennent à la vaste époque ancienne du paysage et au temps des moments accumulés, et ils ne sont visibles que par ceux qui connaissent les secrets du désert.

Les éléments empruntés au langage visuel de Nadim Karam témoignent des entités vivantes qui vivent dans le désert et qui sont souvent négligées ; leur linéarité fait écho au temps et au mouvement des peuples caravaniers.

Nadim Karam, On Parade, installation view at Desert X AlUla, photo Lance Gerber, courtesy the artist, RCU and Desert X

 

L’installation de Rayyane Tabet 

Rayyane Tabet a produit 40 anneaux extérieurs qui sont restés exposés aux éléments environnants, comme l'aurait été le pipeline d'origine, pendant toute une année et qui présentent des marques d'érosion. Ces 40 anneaux exposés à Al-Ula sont les quarante derniers kilomètres (817-856 km) à l'intérieur de la frontière saoudienne.

Rayyane Tabet, Steel Rings, from the series, The Shortest Distance Between Two Points, installation view at Desert X AlUla, photo Lance Gerber, courtesy the artist and Sfeir-Semler Gallery Beirut/Hamburg, RCU and Desert X

The Shortest Distance Between Two Points, (La distance la plus courte entre deux points)

2007 - en cours

The Shortest Distance Between Two Points est une ligne. Une ligne est une construction de distance, dans l'espace, dans le temps, dans la vision. Il donne une définition de la forme et de la position par le biais de la connexion et de la séparation. La Trans-Arabian Pipe-Line Company a été créée en 1946 en tant que joint-venture entre Caltex, Esso et Mobil. Elle a été créée pour construire et exploiter un tube d'acier de 1213 kilomètres de long et de 80 centimètres de large pour transporter le pétrole par voie terrestre. Avec cet effort, la société a décrit trois lignes qui se croisent, un arc d'histoire, de géographie et de géométrie. Le pipeline a répondu à la tradition d'un tracé courbe à travers les détroits entourant la péninsule arabique par une ligne coupée dans le croissant fertile. TAPLine a proposé une connexion directe de Dhahran à Haïfa. Le plan de partage de la Palestine a imposé un angle qui redirigeait la ligne vers Saïda. Le Liban a reçu le point final sur une trajectoire directe qui a livré le pétrole saoudien en Amérique. Les conditions contingentes produisent des solutions temporaires. La TAPLine s'est adaptée aux changements survenus dans la région pendant trois décennies. En 1983, la ligne ne pouvait plus supporter la pression des intérêts politiques superposés et adjacents. La société a été dissoute. L'infrastructure a été laissée sur le terrain. Les éléments utilisés pour le rendre ont été libérés à l'état brut. Le terminal, les bureaux, les stations de pompage et la canalisation ne sont pas des reliques, mais des dépôts de matières. La vitalité du présent et notre capacité à y rester doivent répondre à l'attraction continue des lignes qui y mènent et qui s'en éloignent. L'empreinte de l'entreprise est l'enregistrement d'une hausse et d'une baisse, et l'arc qui les lie. Son ombre est parallèle aux mouvements de la terre. En désuétude, l'infrastructure est une mesure qui se manifeste par des marques, des objets et des histoires. Ces lignes construisent le présent, et offrent des avantages pour percevoir les distances qu'elles définissent.

 

Steel Rings, (Les anneaux d’acier), 2013 - en cours. De la série The Shortest Distance Between Two Points, 2007 - en cours

Le gazoduc trans arabe traverse les frontières de cinq entités politiques : l'Arabie saoudite, la Jordanie, le Golan, la Syrie et le Liban. Les anneaux d'acier sont des sculptures qui reproduisent ce pipeline en sections de dix centimètres. Chacun d'eux est gravé avec la distance de la source du tuyau et correspond à des coordonnées géographiques spécifiques, ce qui fait de chaque anneau d'acier une pièce unique. 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo