ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

De Beyrouth au reste du monde : Changer de regard, regarder le changement

22/12/2019|Tania Hadjithomas Mehanna

Notre Thawra, que Dieu la préserve et lui donne longue vie, a remporté déjà d’immenses victoires et pas des moindres. La preuve ? Tous ces clichés chiqués qu’on nous attribuait et qui sont partis en fumée très loin pour ne jamais revenir. La preuve par dix ? 

Cliché no1 : « Les Libanais sont individualistes ». A voir la magnifique solidarité qui s’est créée et tous les Libanais qui aident d’autres Libanais dans toutes les régions et de toutes les confessions, fini ce cliché.

Cliché no2 : « Les Libanais ne sont pas unis ». Il a suffi de quelques heures pour qu’un grand nombre de Libanais ici et àl’étranger adoptent les mêmes slogans et les mêmes revendications pour un meilleur avenir. Dépassé ce cliché. 

Cliché no3 : « Les Libanais sont sectaires ». C’est ce qu’on a bien voulu nous faire croire durant toutes ces années. Chacun chez soi. Mais les barrières sont tombées et du Sud au Nord tout le monde a joint ses mains et ses prières. Bye Bye ce cliché. 

Cliché no4 : « Les Libanais ne sont pas disciplinés ». Il a fallu quelques messages et un partage sur les réseaux sociaux pour que comme un seul homme et une seule femme, les Libanais se rejoignent avec leur drapeau tous les jours durant 60 jours. Adieu ce cliché.

Cliché no5 : « Les Libanais ne sont pas patriotes ». Chaque jour des centaines de milliers de voix ont résonné de concert pour chanter l’hymne national et surtout l’immense amour à la patrie. Aux oubliettes ce cliché. 

Cliché no6 : « Les Libanais sont partisans ». Kellon yaané kellon. Et tout le monde était d’accord pour rejeter le Zaim et son culte et l’envoyer dans les poubelles de l’histoire. A la poubelle aussi ce cliché. 

Cliché no7 : « Les Libanais sont déprimés ». A voir le degré de créativité et les fous rires de ces deux derniers mois suite aux blagues qui fusaient plus vite que les fusées, cliché rejeté. 

Cliché no8 : « Les Libanais sont superficiels ». Non les Libanais sont géniaux, courageux et intègres. Et la profondeur de leur engagement n’a d’égal que la profondeur du puits dans lequel nous avaient plongés les gouvernants. Cliché chiqué. 

Cliché no9 : « Le Liban est aux portes de la guerre civile ». Jamais nous ne recommencerons à nous battre pour vous. Jamais nous ne tuerons plus nos frères. Ravalez-le ce cliché

Cliché no10 : « Le Liban n’a pas d’avenir ». Le Liban, débarrassé de sa classe politique corrompue, aura le plus bel avenir du monde parce qu’il est une terre bénie et que ses fils et filles veillent. A partir du 17 octobre et ad vitam aeternam. 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo